@IconSport

Après deux mois de compétition, l’Amiens SC est passé par toutes les émotions. De l’euphorie après le succès contre Lille, vice-champion de France en titre, à la gueule de bois après les défaites contre Nantes et Toulouse, le club picard reste surtout sur une série positive sur le dernier mois avec une seule défaite en cinq matches. Découvrez notre bilan chiffré du début de saison de l’ASC. 

2


Jamais une série de résultats n’est allée au-delà de deux pour la formation picarde. Contre Nantes (1-2) et Toulouse (0-2), Amiens a connu deux défaites consécutives. A l’inverse, les Samariens ont enchaîné deux matches sans perdre à deux reprises. Tout d’abord contre Lyon (2-2) et Metz (2-1) puis contre Angers (1-1) et Marseille (3-1). Mais cette dernière est encore en cours…

3


Serhou Guirassy et Steven Mendoza sont les co-meilleurs buteurs du club avec 3 buts inscrits en 2019-2020. C’est un record en Ligue 1 pour le Colombien qui n’avait inscrit que deux buts en 2017-2018 et en 2018-2019.

7


L’offensive amiénoise aime le chiffre sept. En effet, sept buteurs différents garnissent les rangs de la septième attaque de Ligue 1. Ainsi, Serhou Guirassy (3 buts), Steven Mendoza (3), Chadrac Akolo (1), Christophe Jallet (1), Mathieu Bodmer (1), Bakaye Dibassy (1) et Haitam Aleesami (1) sont les joueurs amiénois à avoir marqué, le douzième et dernier but revient à Alban Lafont contre son camp, sur un but initialement attribué à Bongani Zungu.

7 bis


Parmi les onze joueurs arrivés cet été, sept recrues ont pris part à une rencontre d’Amiens cette saison. Aurélien Chedjou, Arturo Calabresi, Haitam Aleesami, Christophe Jallet, Fousseni Diabaté, Gaël Kakuta et Chadrac Akolo ont ainsi porté le maillot amiénois en rencontre officielle.

9


Victorieux sur la pelouse de Metz (2-1), le 21 septembre dernier, l’Amiens SC a mis fin à neuf mois sans victoire hors de ses bases. En effet, le dernier succès amiénois en déplacement remontait au 8 décembre 2018, sur la pelouse de Guingamp (2-1).

14


Avec douze cartons jaunes récoltés (ndlr : le troisième plus faible total derrière Angers et Lille) et deux cartons rouges, l’Amiens SC a écopé de quatorze sanctions administratives. Cela place l’ASC à la onzième place du classement du fair-play de la Ligue 1.

17


Si l’Amiens SC est vanté pour son jeu attrayant et plutôt porté vers l’attaque, il n’affiche toutefois que le dix-septième taux de possession du championnat de France de Ligue 1 avec 43,5% de possession moyenne par rencontre.

23


Sur les neuf rencontres disputées par l’Amiens SC, Luka Elsner a utilisé vingt-trois joueurs différents. Dans ces vingt-trois, seuls Régis Gurtner et Haitam Aleesami ont participé aux neuf matches tandis que Mathieu Bodmer (trois matches) et Madih Talal (un match) ont eu le plus faible de temps de jeu avec dix-neuf minutes chacun.

121


Alors qu’Amiens possède une des meilleures attaques de la Ligue 1 Conforama, l’ASC ne rentre que peu dans la surface de réparation adverse. Les Amiénois n’ont touché que 121 fois le ballon dans la zone de vérité, soit le plus faible nombre du championnat.

140


Si la défense amiénoise est une des moins bonnes en termes de buts encaissés, c’est également une des plus poreuses en ce qui concerne les tirs concédés. En effet, les adversaires de l’ASC ont frappé 140 fois, faisant de Régis Gurtner le deuxième gardien le plus sollicité du championnat de France.

12 111


Dans un stade Crédit Agricole La Licorne qui a vu sa capacité être augmentée, l’affluence moyenne est de 12111 personnes après cinq matches disputés à La Licorne. La meilleure était bien évidemment pour la réception de Marseille, avec 12737 spectateurs. La moins bonne vient logiquement pour la rencontre disputée en semaine contre Bordeaux puisque 11367 personnes étaient venues s’installer dans les travées amiénoises.

Adrien ROCHER

A lire aussi : 

[ QUIZ ] Avez-vous bien suivi les derniers mois de l’Amiens SC ?

L’Amiens SC attaque bien mieux

Laisser un commentaire