Amiens SC : Les braqueurs étaient de sortie !

Littéralement dominé durant la grande majorité de la partie, Amiens a réalisé un improbable braquage en repartant de Guingamp avec les trois points (1-2). Une action rondement menée par le duo Gnahoré-Otero et l’opportunisme de Mendoza ont permis aux Amiénois de prendre huit points d’avance sur la lanterne rouge et de sortir provisoirement de la zone rouge ! 

Trois occasions deux buts

Nul ne pourra nier que ce cinquième succès de la saison a de fortes allures de hold-up ! Archi-dominé en première période, Amiens a finalement fait la différence sur deux de ses trois occasions. À la suite d’un long une-deux avec Otero, Gnahoré ouvrait le score contre le cours du jeu (0-1, 63e), alors que Mendoza offrait un succès inespéré aux siens en se montrant opportuniste après une frappe contrée de Mathieu Bodmer (1-2, 81e). Avant ça, Amiens avait concédé une multitude d’occasions franches dès les premières minutes de jeu.

Profitant des largesses adverses sur les côtés, Guingamp multipliait les centres dangereux et mettait à mal la défense picarde. Si Gouano, dans les pieds de Rodelin (9e) et Adenon, de la tête sur un tir de Coco (10e) repoussaient le danger, les visiteurs devaient avant tout leur salut à la maladresse des attaquants bretons. En premier lieu, Marcus Thuram, aussi virevoltant que maladroit, manquait à plusieurs reprises l’opportunité d’ouvrir le score (12e, 15e, 16e, 48e, 54e) avant de se faire expulser pour un mauvais geste – symbolisant sa frustration – en fin de partie.

Guingamp peut s’en vouloir 

Asphyxié, Amiens ne parvenait pas à se dégager et à enchaîner trois passes dans le camp adverse. Hormis une frappe hors cadre de Gnahoré (3e) et une tentative annihilée de Mendoza, la formation de Christophe Pélissier affichait à nouveau ses limites sur le plan offensif. Confirmé à la pointe de l’attaque, Juan Otero se retrouvait plus souvent en position de hors-jeu que dans la surface de réparation adverse. Conscient de la faiblesse de son équipe, l’entraîneur amiénois changeait ses plans à la mi-temps.

Toujours en difficulté dans le jeu, Amiens avait au moins le mérite de se montrer plus dangereux à la récupération du ballon. Une première frappe sèche de Gnahoré (49e) donnait le sentiment que les Amiénois auraient des opportunités pour réaliser un hold-up. Et même si Guingamp égalisait par l’intermédiaire de Didot (1-1, 70e), d’une frappe de l’extérieur de la surface de réparation contrée par Gouano et qui nécessitait l’intervention de la VAR, Amiens trouvait donc les ressources pour s’en remettre en allant arracher la victoire en fin de rencontre.

À défaut d’être beau et convaincant, Amiens aura été solidaire et persévérant contre une formation costarmoricaine qui s’enfonce au classement. À l’inverse, les Picards relèvent la tête. Et mettent fin à l’hémorragie avant un nouveau match couperet face à Angers, samedi prochain.

De notre envoyé spécial Romain PECHON à Guingamp

EA GUINGAMP – AMIENS SC : 1-2 (0-0)

17ème journée de Ligue 1 Conforama

Stade du Roudourou, Guingamp

Affluence : 14 089 spectateurs

Arbitre : M. Bastien

Buts : Didot (70e) pour Guingamp ; Gnahoré (63e), Mendoza (81e) pour Amiens

Avertissements : Didot (31e) pour Guingamp ; Gouano (56e), Mendoza (84e), El Hajjam (90e+1), Gurtner (90e+4) pour Amiens

Expulsion : Thuram (90e+5)

EA GUINGAMP : Johnsson – Ikoko, Sorbon, Kerbrat (c.), Rebocho – Blas, Didot – Coco, Rodelin (Julan, 65e), Ngbakoto (Phaeton, 83e) – Thuram

Remplaçants : Caillard (g.), Eboa Eboa, Tabanou, Phiri, Fofana, Julan, Phaeton

Entraîneur : Jocelyn Gourvennec

AMIENS SC : Gurtner – Krafth (El Hajjam, 74e), Gouano (c.), Adenon, Dibassy – Gnahoré, Blin (Lefort, 46e), Monconduit – Otero, Ghoddos (Bodmer, 62e), Mendoza

Remplaçants : Dreyer (g.), El Hajjam, Lefort, Traoré, Bodmer, Timité, Koïta

Entraîneur : Christophe Pélissier

Laisser un commentaire