Amiens SC : Les flops du début de saison (2/2)

Amiens SC Papeau
Panoramic

Actuellement quinzième à l’issue des dix premières journées, l’Amiens SC n’est pour l’instant pas à la hauteur. Alors que la remontée immédiate n’a jamais été l’objectif affiché par les dirigeants, l’Amiens SC flirte dangereusement avec la zone rouge. De quoi inquiéter bon nombre de supporters. Découvrez nos derniers flops de ce début de saison, sélectionnés par la rédaction du 11 Amiénois.

La suite après cette publicité

Le rendement de certains cadres qui laisse à désirer

Malgré la descente en Ligue 2, l’Amiens SC a pu conserver certains éléments « Ligue 1 ». Malheureusement, mis à part Régis Gurtner et Nicholas Opoku qui confirment leur statut, certains autres cadres ne semblent pas au niveau. On attend de joueurs comme Alexis Blin, Stiven Mendoza ou encore Juan Otero qu’ils portent le groupe. Au lieu de ça, ce sont des jeunes comme Iron Gomis ou Jayson Papeau qui insufflent un vent de révolte. Est-ce un manque d’envie ? Un championnat qui ne convient pas à leurs qualités ? Sur le papier, l’Amiens SC possède un effectif de qualité, largement armé pour jouer les premiers rôles de ce championnat. Certains cadres doivent donc se mettre au niveau. Auquel cas, Oswald Tanchot devra faire confiance aux remplaçants qui ont encore tout à prouver.

La suite après cette publicité

Des cadres encore en rodage

Un mercato tardif, un effectif déséquilibré

Il est vrai que le contexte actuel n’a pas favorisé le mercato de l’Amiens SC avec une date butoir repoussée tard après le début du championnat. Néanmoins, Luka Elsner avait construit son groupe autour de Saman Ghoddos, finalement parti en Angleterre. Chedjou, Konaté et Zungu l’ont suivi. Obligeant l’entraîneur amiénois à sans cesse devoir modifier son groupe. En quête d’un joueur offensif, c’est finalement Lusamba qui est arrivé, libre, après la période du mercato. Des ajustements tardifs qui n’ont pas permis de créer une osmose dans ce groupe. Un groupe qui reste déséquilibré avec un côté gauche de la défense très jeune (Sy et Lewis) et pas de véritable avant-centre titulaire (Ciss, Odey, Otero). La direction amiénoise nous avait promis qu’elle planchait sur une équipe en cas de descente durant le combat juridique. Il semble toutefois qu’elle ait une nouvelle fois été prise de court.

La suite après cette publicité

Luigi Mulazzi : « Ce mercato n’était pas évident »

Une inconstance folle

Après une première victoire en ouverture du championnat, face à Nancy (1-0), l’Amiens SC a enchaîné une série de cinq matches sans victoire, dont deux piteux matches nuls contre Châteauroux et Pau. Et alors que l’on pensait la saison de l’Amiens SC lançait après les succès contre Grenoble (1-0) et Sochaux (0-2), les Picards sont retombés dans leurs travers contre Toulouse (0-1) et Auxerre (2-1). La folle à une inconstance folle d’un match à l’autre mais surtout à l’intérieur d’une même rencontre. Depuis le début de saison, Amiens n’a jamais livré un match plein et abouti de bout en bout. Si des temps faibles sont compréhensibles, les hommes de Luka Elsner puis d’Oswald Tanchot sont littéralement absents des débuts durant une longue période, avant – très souvent – de tenter des come-back infructueux. Un défaut qu’il va vite falloir corriger.

La suite après cette publicité

Le classement des meilleurs matches de la saison

Laisser un commentaire