Amiens SC : Les playoffs, une ambition légitime ?

Amiens SC Troyes victoire
Panoramic

Après six matches sans victoire et un début de phase retour extrêmement poussif, l’Amiens SC a renoué avec la victoire face à Troyes le week-end dernier. Un succès qui permet de prendre ses aises dans la course au maintien mais aussi d’entretenir l’espoir d’une incroyable remontée au classement selon les joueurs. A juste titre ? 

Un vestiaire qui y croit toujours

Les discours divergent du côté de l’Amiens SC. Tandis que les dirigeants et le staff technique martèlent que l’unique objectif sur cette fin de saison demeure le maintien, les joueurs veulent toujours croire en une fin de saison de folie, avec le top 5 en ligne de mire. « On préfère regarder vers le haut, sachant que tout est possible encore. Si on a l’opportunité de jouer, on jouera donc notre carte à fond, sachant qu’on a aussi un match en retard, rappelle Adama Diakhaby. Tant qu’il y a quelque chose à jouer il faut rester ambitieux. Il faut essayer d’aller accrocher la place qu’il faut, et la place qu’il faut c’est les playoffs, tant que mathématiquement c’est encore possible, on vise les playoffs. »


Nouvel arrêt forcé pour l’Amiens SC

Ce n’est pas loin d’être le sentiment de Régis Gurtner, le gardien et vice-capitaine de l’ASC, qui a fait part de ses ambitions sur les réseaux sociaux en début de semaine. « Nous finirons bien cette saison, en prenant un maximum de plaisir et pourquoi ne pas rêver un peu, affirme-t-il. Gagner neuf matches, c’est faisable. On en a bien gagné six en 2016/2017 pour finir en beauté ! Why not ! » Et même si ce dernier a quelque peu tempéré ses ardeurs quelques heures plus tard sur son compte Twitter, affirmant que « se maintenir le plus rapidement est le seul objectif à venir« , il déclarait vendredi dernier ne pas penser au maintien sur cette fin de saison. Preuve que le groupe coaché par Oswald Tanchot ne manque pas d’ambition sur les neuf matches restant à disputer cette saison.


Amiens SC : Plus qu’une victoire à l’orgueil ?

« Avec 37 points, on peut estimer que le maintien est en bonne voie, constate Antoine Caux. Maintenant, il n’y a rien d’offensant à parler de maintien dans la situation actuelle. » D’autant qu’Amiens semble partir de trop loin pour venir bousculer l’ordre actuellement établi. « On espère qu’ils vont nous donner tort mais 14 points de retard à ce stade de la saison, même avec un match en plus à jouer, ça paraît difficilement concevable de viser le top 5, assène Romain Pechon, le rédacteur en chef du 11 Amiénois. Il ne faut pas parler de maintien au risque de les offenser alors qu’il n’y a que sept points d’avance sur le dix-huitième mais on peut parler de montée avec un écart deux fois plus grand sur des équipes qui avancent à un tout autre rythme ? »


C’est justement là tout le paradoxe de cette fin de saison où l’Amiens SC se retrouve entre deux eaux, à savoir la nécessité d’assurer au plus vite son maintien en Ligue 2 et la volonté d’entretenir un infime espoir de remontée dans le top 5. Sachant qu’il faudra réaliser un sans-faute ou presque et compter sur les faux-pas de plusieurs concurrents pour y parvenir. Maintenant, rien n’interdit d’y croire, d’autant que l’espoir fait vivre.

La Rédaction avec France Bleu Picardie

Votre avis compte ! 

S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
A.D
A.D
25 jours il y a

La montee ferait plus de mal que de bien, si on monte, on devra au minimum racheter un ailier gauche, deux défenseurs gauches, un défenseur droit, un défenseur central, deux attaquants, un milieu. Et ça sans compter les potentiels départs de certains comme Lusamba ou Opoku. Donc au final, on aura une somme d’individualité plutôt qu’une équipe, on va mettre 20 matchs à créer des automatismes et retour à la ligue 2. Sans compter que les jeunes qui évoluent actuellement au sein de l’équipe première vont partir car trop fort pour la réserve et pas assez fort pour la ligue 1 (Monzango, Gendrey, Traoré, Bianchini, Lachuer, Gomez)

Boy80
Boy80
26 jours il y a

Arrêtés de rêver avec la plus triste attaque de ligue 2, vous voulez faire quoi ????

G.G.
G.G.
26 jours il y a

Messieurs Johanin et Williams ne doivent pas souhaiter le top 5

As couthon
As couthon
26 jours il y a

Il faut juste y croire arrêtons de dire ninporte quoi

Sam
Sam
26 jours il y a

J’aime beaucoup ce nouveau scénario de science-fiction.

Phil
Phil
27 jours il y a

C est beau de rêver…

benz
benz
27 jours il y a

soyons positifs

La FFF acte la fin de la saison au niveau amateur !

Amiens SC Timité

Amiens SC : Cheick Timité a un coup à jouer