Pour la deuxième fois consécutive, après la rencontre contre Boulogne-sur-Mer la semaine dernière, le trio composé de Chadrac Akolo, Saman Ghoddos et Juan Otero était aligné d’entrée contre Chambly. Rescapés du précédent exercice, les trois joueurs peinent pourtant à porter le collectif amiénois. 

Publicité


Un trio qui doit en faire plus

Si Luka Elsner est toujours orphelin de joueurs d’expérience au sein de son secteur défensif, l’attaque a assez fière allure – sur le papier – pour un club de Ligue 2. En dépit des départs attendus de Steven Mendoza, Serhou Guirassy et Moussa Konaté, Amiens est en mesure d’aligner des internationaux, tels que Chadrac Akolo et Saman Ghoddos. Pourtant, le club picard n’a toujours pas inscrit le moindre but, faute d’être en mesure de se créer des occasions franches depuis le début de la préparation.

Publicité
Publicité


Contre Chambly, Saman Ghoddos a ainsi joué la quasi intégralité de la rencontre sans parvenir à se mettre en évidence. Sorti à l’heure de jeu, Juan Otero a été dans la lignée de sa première prestation de l’intersaison, à savoir incapable de peser sur la défense adverse et imprécis sur le plan technique. « Ce sont des garçons qui doivent être capables de faire la différence, on attend plus d’eux, c’est clair, clame Luka Elsner. Ce sont des joueurs de Ligue 1, ils ont prouvé leur qualité, ils doivent être capables de faire la différence. »

Publicité


Pour autant, Luka Elsner ne veut pas totalement noircir le tableau, estimant « qu’il n’y a pas grand chose à leur reprocher au niveau de l’investissement« . « J’aime la manière avec laquelle ils ont abordé le match défensivement, avec des courses de pressing intéressantes. Maintenant, quand on récupère le ballon, Saman, Juan et Chadrac doivent créer des situations, nous faire lever de notre banc, poursuit l’entraîneur de l’ASC. Aujourd’hui, il leur manque encore cela et on va continuer à travailler pour créer quelque chose de cohérent et pour qu’ils soient prêts au début du championnat. »

Publicité
Publicité


Romain PECHON

A lire aussi : 

Amiens SC : Essai « positif » pour Christopher Lannert

Luka Elsner (Amiens SC) : « On est encore loin des exigences mais on a fait un petit pas »

Publicité
Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Abonné
Abonné
1 mois il y a

Otero n’a jamais été un joueur niveau L1. 2 buts en 2 saisons comme attaquant !!!! Il est complètement imprécis, maladroit que ce soit sur les centres ou les tirs. Il n’a pas le flegme d’un buteur. Il panique et se debarasse du ballon. Le pire c’est comment les entraîneurs ne le voient pas. Lui faire confiance en 9, c’est une grosse bêtise