Payant les mauvais résultats de l’Amiens SC depuis de très longues semaines, Luka Elsner a été dessaisi de ses fonctions ce lundi en début d’après-midi, au surlendemain d’un énième match sans victoire contre Pau, le week-end dernier. Dans l’attente d’une décision définitive, Oswald Tanchot assurera la succession contre Caen, samedi soir.

Publicité


Tanchot intérimaire 

Bernard Joannin a fini par se résoudre à prendre une décision qu’il n’a eu de cesse de repousser depuis de très longues semaines. A la tête d’une équipe qui n’a gagné qu’un seul de ses 22 derniers matches de championnat, Luka Elsner a été officiellement écarté par ses dirigeants deux jours après le triste match nul contre Pau (0-0), selon une information de beIN Sports que nous sommes en mesure de confirmer. Arrivé à l’été 2019, Luka Elsner avait connu des débuts prometteurs à Amiens, faisant notamment tomber l’Olympique de Marseille au stade de la Licorne début octobre. Depuis, l’aventure du technicien slovène a ressemblé à un long chemin de croix, avec seulement quatre succès en l’espace d’un an et une moyenne de point famélique.

Publicité


En dépit de la relégation en Ligue 2, suite à l’arrêt prématuré et définitif de la saison 2019/2020, Bernard Joannin avait décidé de renouveler sa confiance à Luka Elsner, sans pour autant finaliser sa promesse de prolongation de contrat d’un an. A l’issue d’un premier mois de compétition catastrophique, avec seulement une victoire au compteur, deux buts marqués et une inquiétante quinzième place, le couperet est finalement tombé ce lundi. Arrivé durant l’intersaison pour devenir son adjoint, Oswald Tanchot va prendre la succession de Luka Elsner, dans un premier temps en qualité d’intérimaire. Reste à savoir si cette solution de secours deviendra pérenne au retour de la prochaine trêve internationale.

Publicité


Un peu plus d’un an après son arrivée, qui avait suscité de l’espoir et un écho médiatique certain, Luka Elsner quitte donc Amiens sur un constat d’échec, avec seulement cinq succès à son actif pour pas moins de quatorze défaites au compteur. Un échec qui n’en demeure pas moins collectif, l’intéressé ayant été choisi par le tandem Williams-Joannin, dont la stratégie s’avère perdante depuis plusieurs mois.

Publicité


A lire aussi : 

Jayson Papeau (Amiens SC) : « C’est normal que le doute s’installe mais… »

Ligue 1 : Guirassy au sommet avec Rennes !

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
21 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Caron
Caron
25 jours il y a

Voilà après la peau de Pellissier maintenant celle de Elsner bravo Williams beau boulot il vaudrait mieux vous occupez sérieusement du recrutement plutôt que d’essayer de vous planquer dans les traverses de la Licorne

Hamster magic
Hamster magic
26 jours il y a

Luka si tu nous lis, sache bien que cette décision ne fait pas l’unanimité loin de là…

Ced
Ced
26 jours il y a

Tanchot n’etait certainement pas venu pour rester adjoint….

TELLIER JEAN-JACQUES
26 jours il y a

Est-ce le début de la grande lessive ??? M WILLIAMS doit-être en prélavage!!!!!!!!!!!!!

bamby 32
bamby 32
26 jours il y a

Tanchot doit se frotter les mains il n’a pas attendu longtemps la place. Jusque quand restera-t-il ??? Nuls Williams et Joannin.

berny
berny
26 jours il y a

Allez William soit sport et casses-toi ! mais comme tu n’es qu’un lâche tu vas rester et te refugier dans les bras de joanin l’illustre menteur qui savait en virant M Pélissier qu’Amiens allait descendre, comme ca il récupère son fric avec un gros bénéfice !

Toto
Toto
26 jours il y a
Reply to  berny

Pour récupérer son fric, il lui faut un repreneur…

Sauf que là valeur de son club à été divisée par 4 au moins…

Plutôt que de construire lentement mais sûrement…

Vous connaissez la grenouille qui se veut plus grosse que le boeuf ?
On a une belle grenouille à la tête du club !

Ced
Ced
26 jours il y a

Tout comme Christophe Pellissier, Luka Elsner avait changé de discours cette saison et montrait à chaque interview son agacement et son désaccord avec la politique de la Direction… Ça + 1 énième mauvais match = la porte ! Pas sur qu’il aurait été viré de suite s’il n’avait pas formulé ses critiques. Bien que justifié, Il ne faut pas contredire le boss Williams…

Nabla
Nabla
26 jours il y a

Faire payer à quelqu’un une gestion desastreuse….. Joannin qui dit que l’equipe ne peut pas etre prete avant mi octobre et qui vire son entraineur le 28 septembre….. OU EST LA COHERENCE DANS VOS MAGOUILLES

MISDO
MISDO
26 jours il y a

quel maçon est il capable de bâtir un beau mur sans fil à plomb et avec des parpaings de médiocre qualité ?

fergas
fergas
26 jours il y a

Faire payer à un homme honnête et digne une situation dont d’autres (qu’on ne nommera pas) ont la responsabilité, c’est bien triste… Mais il fallait être aveugle pour ne pas voir que Tanchot n’était pas là par hasard…
Sans en être responsable,Luka Elsner paye les errements d’un recrutement qui visait surtout à faire rentrer de l’argent en achetant petit et en revendant gros, choix qui montre aujourd’hui ses tristes limites avec des joueurs dont personne ne veut et qu’il va falloir brader… ou continuer à payer au prix fort alors qu’ils n’apportent strictement rien à l’équipe.
Pauvre club ! Te voilà descendu bien bas à cause d’incompétents qui, à la différence de Luka Elsner, sont toujours en place…

Phil
Phil
26 jours il y a
Reply to  fergas

Tres bonne ,analyse, et surtout en janvier 2020, Amiens avait 6 points d avance sur Nimes et de nombreuses lacunes , l.optimisme excessif de l equipe dirigeant a laisse l equipe a la dérive, pour ensuite faire la victime médiatique à travers la france pour la relégation.certes injuste.Apres l.entraîneur, le.president devrait se remettre en.question …. c est la.fin.d un.cycle Merci président…

Raph
Raph
26 jours il y a
Reply to  fergas

Vous souvenez vous qu’avant la reprise du club nous étions en national : « Pauvre club ! Te voilà descendu bien bas à cause d’incompétents », mais achetez-vous une mémoire.

Samarobriva
Samarobriva
25 jours il y a
Reply to  Raph

La mémoire, c’est se souvenir que le président Joannin est allé chercher Pelissier. Voilà son mérite. Il ne faut pas oublier et le remercier. C’est Christophe Pelissier et son staff technique qui ont fait monter Amiens avec un effectif limité comme Luzenac avant et Lorient ensuite. Il faut être lucide. La mémoire, c’est voir le classement du centre de formation, un club peu structuré, le nombre de prêts successifs qui n’ont rien donné, les objectifs incohérents fixés à Pelissier qui réclamait une politique sportive structurée, le discours qui prône de donner du temps à Elsner pour le virer une semaine plus tard. La mémoire, c’est reconnaître que le miracle amiénois ne pouvait pas forcément durer… Le business model des prêts à bas prix a pris le pas sur le sportif. Ce modèle qui a fonctionné ponctuellement ne marche pas chaque année…. Un cycle est passé. Il faut reconstruire et bâtir une vraie politique sportive réclamée par Pelissier. Angers était un exemple pour Amiens ? CQFD

Hamster magic
Hamster magic
26 jours il y a

Malgré les défaites je soutiens Luka.
Il avait les compétences en Belgique et les aurait perdu ????
Les constats qu’il a établi sont exacts. Le jeu qu’il souhaitait été bon. La faute appartient uniquement aux joueurs.
Espérons qu’il rebondisse dans un autre club rapidement

jul
jul
26 jours il y a
Reply to  Hamster magic

Quand tes intentions de jeu ne sont pas appliquer sur le terrain c est que tu n es pas un entraineur voilà tout

Hamster magic
Hamster magic
26 jours il y a
Reply to  jul

Ça ne serait pas arrivé avec des joueurs professionnels. Un professionnel ça fait ce qu’on lui demande. Après… Déficit de talents aussi…

Nat
Nat
26 jours il y a

Comment Elsner pouvait-il gagner avec une telle équipe ! C’était plutôt Williams a qui il fallait faire ça ! Quel manque de professionnalisme !

jul
jul
26 jours il y a
Reply to  Nat

l effectif est loin d etre mauvais ! Elsner est une imposture depuis le début reprend toute ses conf de presse il parle comme si il n etait pas implique par le projet.
Par contre j espere le recrutement d’un entraineur digne de ce nom et pas l’ancien de caen qui n est pas terrible non plus.

Samarobriva
Samarobriva
26 jours il y a

Ne tirons pas trop vite sur le pianiste Elsner qui n’ avait que trop peu d’expérience à ce niveau. Ce sont bien les décisions incompétentes du Président Joannin qui a décidé de donner les clés du camion ASC à Williams qui ont amené le club là où il est. Elsner n’est qu’un pion. Le recours en justice n’était que l’arbre qui cachait la forêt. Le staff technique aguerri de Pelissier parti, il ne restait plus grand chose à tirer mais Tanchot était bien au chaud…Une gestion sportive qui laisse à désirer, toute aussi médiocre que le départ de Pelissier l’année passée.

LUDO
LUDO
26 jours il y a

AH, un fusible saute ??? Qui va faire sauter Jouanin?? Il est où l’argent des transferts pour recruter des joueurs de niveau Ligue 2, pour la sois disant  » REVANCHE!! «