Moins en réussite depuis un mois, Serhou Guirassy sort d’un match difficile contre Brest qui l’a vu manquer un penalty en tout début de match. Au soutien de son joueur, Luka Elsner est persuadé qu’il va très vite rebondir et pourquoi pas dès dimanche à Rennes. 

Guirassy ne doute pas

Une semaine après son penalty raté contre Brest, Serhou Guirassy s’est-il remis de cette déconvenue ? Désireux de dédramatiser la situation avec lui, Luka Elsner en a-t-il reparlé avec son attaquant, depuis ? « On n’en a pas discuté plus que cela, on lui en a touché deux-trois mots, assure l’entraîneur de l’ASC. Comme je l’ai dit après le match, c’est le genre de choses qui vont lui arriver dans sa carrière, on n’a pas à en faire un drame. Même si on n’avait pas gagné, on n’en aurait pas fait un drame. »

Préférant positiver après ce fait de jeu finalement sans conséquence, Luka Elsner voit cela comme une étape dans le processus de progression de Serhou Guirassy : « C’est un garçon qui apprend tous les jours. Comme il a cette ouverture d’esprit et cette volonté de s’améliorer, c’est très facile de réagir après des performances comme celles-ci. Surtout, le groupe a gagné et je pense que cela a eu moins d’impact négatif sur lui que si on n’avait pas gagné. Aujourd’hui, il faut placer ça derrière nous. »

Quoi qu’il en soit, ce penalty s’inscrit dans une période moins faste pour l’attaquant en chef de l’Amiens SC. Après un excellent début de saison matérialisé par trois buts en huit sorties, Serhou Guirassy n’a plus trouvé le chemin des filets depuis le succès contre Marseille. « C’est quelqu’un qui a été amené à constamment jouer parce qu’il n’est pas suppléé à l’heure actuelle, rappelle Elsner. On l’a beaucoup utilisé et il a beaucoup donné de son côté. Je n’ai aucun doute sur le fait que ce soit l’un des meilleurs joueurs sur le terrain à Rennes. »

Et pour cause, en attendant le retour de Moussa Konaté, programmé pour début décembre, Serhou Guirassy devra donc enchaîner contre Rennes, avant un repos bien mérité pendant la trêve internationale qu’il vivrait avec davantage de sérénité si jamais il débloquait son compteur personnel, ce dimanche.

Romain PECHON

A lire aussi : 

Chadrac Akolo (Amiens SC) : « Mettre son ego de côté pour rester un joueur de groupe »

[J13] Amiens SC : Composez votre onze pour Rennes

Laisser un commentaire