Mathieu Bodmer

Durant cette période de confinement, le 11 Amiénois vous propose de revivre la saison de l’Amiens SC à travers les joueurs qui constituent l’équipe entraînée par Luka Elsner. Aujourd’hui, place à Mathieu Bodmer, un vétéran freiné par les blessures.

Sa saison en bref

Pour sa dernière année de contrat (et peut-être bien sa dernière saison professionnelle), Mathieu Bodmer n’aura disputé que des bouts de match. La faute à des blessures à répétition, entre pépins musculaires (mollet) et douleurs au dos. Au total, le Normand a ainsi pris part à dix rencontres pour un total avoisinant les 200 minutes de jeu. Un bilan très maigre pour un joueur qui aura tout de même réussi à trouver le chemin des filets à une reprise, lui permettant d’avoir inscrit au moins un but lors de chacune de ses saisons en Picardie. A nouveau blessé au début de l’année, Mathieu Bodmer n’aura même pas pu prendre part aux matches de Coupes nationales disputés par son club.

Son fait marquant

13 septembre 2019 – En souffrance en première période, après avoir pourtant ouvert le score par l’intermédiaire de Christophe Jallet, l’Amiens SC livre un second acte bien plus abouti face à une équipe de Lyon qui semble alors prenable. Pourtant, il faudra attendre les ultimes secondes de la rencontre pour voir les hommes de Luka Elsner faire leur retard pour arracher un point aux allures d’exploit. Entré en cours de jeu, Mathieu Bodmer se muait alors en sauveur en marquant le but égalisateur. Son seul fait d’arme de la saison mais quel fait d’arme !

Sa déclaration 

« Ici, à Amiens, nous avons la chance d’avoir un bon groupe. Je suis quelqu’un qui aime bien parler en tête à tête et non dans un groupe. Je trouve que les jeunes sont très à l’écoute, avec l’envie d’apprendre et de progresser. Je donne chaque jour des conseils sur le football, la vie, plein de choses. Je le dis souvent, si les jeunes continuent dans cette voie, ils seront récompensés. Je pense notamment à Ibrahima Thiam, qui est au centre de formation et avec qui c’est différent. Entre nous, c’est quasiment une relation père-fils. »

Sa saison en stats

10 matches (9 en Ligue 1, 1 en coupe de la Ligue)

1 but, 2 passes décisives

1 carton jaune

162 minutes

A lire aussi : 

Amiens SC : Bongani Zungu, la frustration à son paroxysme

Amiens SC : Thomas Monconduit, le fil conducteur

Laisser un commentaire