Amiens SC : Mathis Lachuer et le poids de la filiation

Amiens SC Mathis Lachuer
©MAXPP

Dernier joueur sorti du centre de formation de l’Amiens SC, Mathis Lachuer est aussi le fils de Julien Lachuer, gardien du club picard entre 1996 et 2003 ainsi que le neveu de Yann Lachuer, illustre meneur de jeu de l’AJ Auxerre entre 2001 et 2006. Désireux de se faire un prénom, le jeune milieu de 20 ans est aussi fier de porter cet héritage familial. Entretien.

Mathis, aujourd’hui vous perpétuez la tradition des Lachuer en jouant en professionnel sous le maillot de l’Amiens SC…

Oui, j’aime bien qu’on me parle de ça, mais c’est à moi de faire ma carrière. Mon père (ndlr : Julien Lachuer) a laissé une grosse trace ici, notamment avec la finale de coupe de France. Mon oncle (ndlr : Yann Lachuer) aussi a fait une grosse carrière. J’essaye de suivre leurs traces et ils me donnent beaucoup de conseils pour que je réalise une carrière aussi bonne, mais ils ne me mettent pas la pression. Ils savent qu’être le « fils de » c’est parfois difficile mais j’ai l’habitude d’entendre ça depuis que je suis petit. Je peux apprendre de leurs qualités.


Mathis Lachuer (Amiens SC) : « Je savais que j’étais prêt ! »

Cet encadrement familial vous a-t-il permis d’aborder les premiers matches avec moins de pression en vous nourrissant de leur expérience ? 

J’appelais souvent mon père en visio et il me disait que ce n’est qu’un match comme un autre. Il m’a dit qu’il ne fallait pas avoir de pression et c’est le moment pour montrer mes qualités, prendre du plaisir parce que ce n’est pas donné à tout le monde de jouer en pro. Ça a été un grand plaisir de faire ma première. Il m’a dit que c’était un bon début mais il est très exigeant et m’a dit de montrer qui est vraiment Mathis Lachuer.


Amiens SC : Mais où est passé Amadou Ciss ?

Comment vivez-vous avec le fait d’être le fils d’un ancien joueur professionnel qui a de plus porté le maillot du club pour lequel vous jouez aujourd’hui ?

Je sais qu’on va souvent me rappeler que je suis le fils de quelqu’un, mon oncle et mon père ayant fait une grande carrière. Maintenant, je sais d’où je viens et ma mère est aussi là pour me le rappeler. Ce n’est pas une pression pour moi de porter le nom de Lachuer. J’ai uniquement l’opportunité d’être à la hauteur de ce nom de famille.


Propos recueillis par Romain PECHON

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Amiens SC Ciss

Amiens SC : Mais où est passé Amadou Ciss ?

Dubrulle

Mathieu Dubrulle : « L’Amiens SC n’a que ce qu’il mérite ! »