En instance de départ pour Dijon, qui va débourser trois millions d’euros pour s’attacher ses services, Moussa Konaté ne sera pas remplacé du côté de l’Amiens SC. Un choix assumé par Bernard Joannin, qui a également tenu à préciser sa stratégie dans le money time du mercato.

Publicité


Un départ confirmé et non remplacé

« Je ne peux pas encore vous l’assurer parce que le contrat n’est pas signé mais on peut dire que les discussions sont très avancées avec Dijon. Pour l’instant, je fais confiance en les personnes que l’on a. Je veux absolument qu’Oswald (Tanchot), et on en a discuté ensemble, recrée un état d’esprit. Qu’on prenne le temps de voir comment les choses évoluent. Si Amadou (Ciss) nous marque des buts sur les trois prochains matches, on aura notre avant-centre. Faisons confiance aux jeunes qui sont dans notre équipe. Si, à un moment donné, il s’avère qu’il y ait un besoin de recrutement, nous recruterons. »

Publicité


Ne pas recruter pour recruter

« Il y a les joueurs que j’aurais aimé avoir, que je n’ai pas pu avoir. Je n’aime pas acheter pour acheter. Je ne voulais pas non plus empiler les joueurs, parce que je suis sûr d’avoir une équipe de talent. On a 24 joueurs, dont trois gardiens, qui ont un passé, un historique. Donner de la confiance aux joueurs actuels peut nous donner d’agréables surprises. Les résultats ne plaident pas en notre faveur actuellement mais la confiance va revenir. Je suis sûr qu’Oswald saura tirer la substantielle moelle de ces personnes. »

Publicité


Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi :

Bernard Joannin (Amiens SC) : « Les gens ont oublié que le club n’était jamais monté en Ligue 1 »

Amiens SC : Moussa Konaté tout proche de quitter le club

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments