Si l’Amiens SC a récemment recruté en conséquence au niveau de son secteur défensif (Lewis, Alphonse, Opoku, Wagué, Popovic), Nathan Monzango a su profiter du temps de jeu accordé en ce début de saison pour tirer son épingle du jeu. Retour sur une ascension aussi inattendue que rafraîchissante. 

Publicité

Un apprentissage accéléré…

Si la descente en Ligue 2 est incontestablement une mauvaise nouvelle pour l’Amiens SC, celle-ci a également permis à certains joueurs de saisir leur chance, à commencer par Nathan Monzango. Sans cette douloureuse relégation, il est certain que le jeune défenseur central de 19 ans aurait dû se contenter d’une promotion en équipe réserve, après une saison réussie sous les ordres de David Suarez avec les U19 Amiénois. Sauf que le manque de défenseurs de métier à l’échelon supérieur l’a amené à faire le grand saut vers le monde professionnel plus vite que prévu. « C’est aussi le but d’un centre de formation de pouvoir s’appuyer sur les jeunes formés au club dans les coups durs, avance Antoine Buron, l’entraîneur de la réserve amiénoise. C’est bien que lui et d’autres (Valentin Gendrey, Iron Gomis) aient pu répondre présent et montrent à tout le monde que le centre de formation travaille bien. »

Publicité

D’autant que si sa présence en équipe première a longtemps semblé temporaire, dans l’attente de renforts au poste tout au long de la préparation estivale, Nathan Monzango a finalement vu son intérim se prolonger sur les deux premiers matches officiels de la saison de Ligue 2. Lancé dans le grand bain contre Nancy, le défenseur central a alors rendu une copie particulièrement satisfaisante. « Pour moi le match de Nancy a été une référence car nous n’avons pas encaissé de but, se félicite-t-il. De plus, la victoire était au bout. Il y a évidemment de très bonnes choses à retenir de ce match ». Et même si beaucoup retiendront le but contre son camp au Havre, Nathan Monzango a une nouvelle fois prouvé sur ce match qu’il pouvait être un élément de la rotation défensive de Luka Elsner, à défaut d’être déjà un titulaire en puissance d’une équipe qui ambitionne de jouer les premiers rôles cette saison.

Publicité

…Avant un retour en National 3 ?

Partenaire de Nathan Monzango l’an passé en U19 nationaux, Matthéo Xantippe n’est en tout cas pas surpris par son éclosion précoce : « Dans le contexte actuel, le club donne sa chance aux jeunes et c’est à nous de la saisir. C’est tout sauf une surprise, il a travaillé pour mériter cette chance. Nathan l’a très bien fait en livrant deux premiers matches très corrects. Il a démontré beaucoup d’engagement et d’envie, je suis extrêmement content pour lui. C’est un coéquipier que j’apprécie, j’espère qu’il va réussir à rester en haut. » Un sentiment partagé par Antoine Buron, même si ce dernier sait que Nathan Monzango n’en est encore qu’au début du chemin : « Je n’ai qu’une ambition, c’est qu’il reste en professionnel, qu’il prenne au maximum ce qu’il doit prendre avec eux. S’il doit redescendre parce que des recrues arrivent, ce sera, malheureusement pour lui, le lot des jeunes dans un groupe professionnel. »

Si tel était le cas, Antoine Buron est en tout cas prêt à prendre le relais du staff de l’équipe première. « Aujourd’hui, je n’ai pas forcément besoin de lui, on essaie de construire une équipe avec une assise défensive sans lui, mais s’il doit descendre on l’accueillera à bras ouverts, promet-il. Si descente il y a, on essaiera de la gérer au mieux pour qu’il puisse continuer à apprendre avec nous et qu’il retourne ensuite prendre du temps de jeu au-dessus. Il faut aussi qu’il garde les pieds sur terre, ce ne sont que deux matches en équipe première. Même s’il y a eu de bonnes choses, il y en a d’autres qui peuvent encore être améliorées. » Et même si son apprentissage doit se poursuivre en National 3, nul doute que l’expérience acquise durant la préparation estivale et sur ces deux premiers matches de championnat sera prépondérante dans la progression d’un joueur que l’on devrait quoi qu’il arrive revoir un jour ou l’autre !

Romain PECHON

A lire aussi : 

Nathan Monzango : « Défendre les couleurs de l’Amiens SC le plus longtemps possible »

Amiens SC : Qui pour accompagner Nicholas Opoku ? [DÉBAT]

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire