Comme pressenti depuis le limogeage de Luka Elsner, le 28 septembre dernier, Oswald Tanchot va bien terminer la saison en tant qu’entraîneur principal de l’Amiens SC. La nouvelle sera officialisée ce vendredi à l’occasion d’une conférence de presse en présence du président Bernard Joannin. La fin d’un faux suspense de plus de quinze jours.

Publicité

Une attente longue de quinze jours

Il n’était pas venu à Amiens pour devenir numéro 1, c’est pourtant bel et bien sa nouvelle réalité. Après avoir accompagné Luka Elsner pendant près de quatre mois, en qualité de premier adjoint, Oswald Tanchot va officiellement succéder au technicien slovène sur le banc de touche de l’Amiens SC. Une finalité somme toute logique et assez prévisible selon Romain Pechon, rédacteur en chef du 11 Amiénois et polémiste de l’émission la Tribune des Sports de France Bleu Picardie : « Il a demandé un temps de réflexion en fin de semaine dernière, mais dans le même temps il se projetait déjà à la tête de l’équipe. Je reste persuadé que, depuis le limogeage de Luka Elsner, il a fait partie des pistes prioritaires des dirigeants. »

Publicité

Si tel était le cas, pourquoi un laps de temps aussi long entre le départ de Luka Elsner et la nomination d’Oswald Tanchot ? « Il avait peut-être envie de se faire désirer, pense Antoine Caux du JDA. Qu’il ne soit pas juste un choix par défaut, c’est peut-être ça l’histoire du faux-suspense. » Une autre lecture, peut-être plus machiavélique, peut aussi amener à penser que l’ancien entraîneur du Havre a voulu obtenir des garanties sur sa marge de manœuvre et peut-être même laisser passer du temps pour ne pas donner du grain à moudre à ses détracteurs, estimant que les dés étaient pipés depuis son arrivée au printemps dernier.

Publicité

« Je ne veux pas donner raison aux gens qui pensent que c’était prévu d’avance, ça m’énerve au plus haut point, affirmait Oswald Tanchot, vendredi dernier à l’issue du match amical contre Chambly. J’ai parlé avec tous les dirigeants qui ont une importance dans la conduite du choix de l’entraîneur, afin de savoir ce qu’ils voulaient trouver chez leur nouvel entraîneur. Je voulais entendre ça, savoir pourquoi j’étais la bonne personne selon eux, afin de savoir si nous étions en phase, alignés au niveau des attentes. » Visiblement, il a fini par être rassuré par le discours tenu par la direction, puisqu’il a donné son accord pour être le nouvel entraîneur de l’Amiens SC mercredi en fin de journée.

Véritable premier choix ou simple solution de repli, Oswald Tanchot est dans tous les cas le nouvel entraîneur de l’Amiens SC, au moins jusqu’à la fin de saison, lui qui dispose d’un contrat courant jusqu’en juin 2022. Le tout un peu plus d’un an après une arrivée avortée dans la foulée du départ de Christophe Pelissier.

Votre avis compte !


A lire aussi : 

Amiens SC : Oswald Tanchot, des premiers choix appréciés

Amiens SC : Tanchot, vers un choix par défaut ? [PODCAST]

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

1 COMMENTAIRE

  1. On va dire que c’est logique quoi dire d’autre mise a part 15 jours pour l’annoncer et encore plus si on prend en compte le fait que elsner aurait pu ou plutôt dû ne pas commencer la saison en ligue 2 et tanchot prendre directement sa place mais reste à voir ce que cela va donner car il s’embarque dans une situation très délicate avec amiens surtout avec l’effectif actuelle et des départs qui vont peut-être encore se faire la situation est compliquée mais bon laissons lui une chance comme ça été le cas avec l’échec elsner on verra bien cette hiver comment le club s’en sort

Laisser un commentaire