Amiens SC : Premier but pour Jack Lahne, carton pour Reda Rabeï et Avranches

Chaque semaine, nous vous donnons des nouvelles des joueurs prêtés par l’Amiens SC. De Sanasi Sy à Rafal Kurzawa en passant par Reda Rabeï ou encore Brighton Labeau et le dernier prêté, Jack Lahne, découvrez leurs performances lors du week-end écoulé. 

Rafal Kurzawa (Midtjylland)

Troisième match des barrages pour les places européennes et premier pour le Polonais, Rafal Kurzawa était en effet titulaire ce week-end du côté du Danemark. Recevant Odense, le FCM a été vainqueur de ce match deux buts à zéro et a ainsi conforté sa deuxième place, synonyme des tours préliminaires en Europa League. Le milieu de terrain s’est illustré sur le deuxième but danois. L’international a effectivement délivré la passe décisive permettant à son équipe de confirmer leur victoire.

Brighton Labeau (Villefranche)

En excellente position pour acter son maintien, le promu Villefranche recevait la lanterne rouge, Drancy. Face à cet adversaire, les Rhodaniens ont été mis en échec et se sont séparés sur un score de parité 1-1. Brighton Labeau était titulaire mais n’a pas inscrit de but, tout comme ses coéquipiers, puisque le but de Villefranche était un CSC.

Jack Lahne (AIK)

Alors que le champion en titre suédois n’avait pas inscrit le moindre but en deux matches, l’AIK recevait Sirius, une équipe luttant pour son maintien pourtant en pleine bourre. Menés dans les duels et l’envie, les coéquipiers de Jack Lahne concédaient l’ouverture du score juste avant la mi-temps. Revenant en deuxième mi-temps avec des intentions bien différentes, l’équipe à domicile recollait au score avant de prendre l’avantage par l’intermédiaire du joueur prêté par Amiens. En effet, l’ailier suédois, un peu chanceux, était au bon endroit après un premier tir contré par le gardien adverse et décochait ainsi une frappe victorieuse. Célébrant avec le kop, il a été, à la suite de son but, sanctionné d’un carton jaune.

Yannick Mamilonne (Paris FC)

Pas de match pour l’attaquant prêté par l’Amiens SC. En effet, Yannick Mamilonne ne faisait toujours pas partie des joueurs choisis par le coach parisien pour participer au choc de haut de tableau contre Lorient. Au terme d’un match nul avec 4 buts, les Parisiens restent en bonne position pour jouer la montée en fin de saison via les play-offs.

Reda Rabeï (Avranches)

À quelques points du maintien, Avranches recevait l’avant-dernier du championnat, l’Entente Sannois-Saint-Gratien. Rapidement en supériorité numérique, les Normands ont tout de même concédé l’égalisation avant la mi-temps. Cependant, les pensionnaires du stade Fenouillère ont littéralement croqué les Franciliens en inscrivant quatre buts en seconde mi-temps. Titulaire, le milieu offensif Reda Rabeï s’est montré très dangereux puis a ensuite converti deux offrandes. L’ancien du futsal a inscrit ses troisième et quatrième but de la saison.

Sanasi Sy (Tubize)

Très mauvaise opération dans l’optique du maintien pour les Belges. Alors que démarrait la phase retour de ces play-offs et que Tubize avait bien négocié la première partie, le club belge a lourdement chuté face à Lommel en s’inclinant trois buts à zéro. Absent la semaine dernière du groupe, Sanasi Sy faisait partie des hommes emmenés par son coach mais il n’a vu la rencontre se dérouler que du banc.

Mahdi Talal (Entente SSG)

En déplacement en Normandie, l’Entente a bu la tasse à Avranches. Réduit à dix pendant plus d’une heure, le club francilien avait pourtant réussi à rattraper son but de retard à la mi-temps. Cependant, cette infériorité numérique s’est faite ressentir en seconde période en encaissant quatre buts. Titulaire, Mahdi Talal n’a pu qu’assister à cette terrible défaite qui condamne un peu plus le club de la région parisienne à une descente.

Laisser un commentaire