Relégable au moment de l’arrêt des compétitions, l’Amiens SC n’a pas eu la même chance que certains clubs anglais et allemands qui ont profité de la reprise pour faire leur retour et finalement décrocher leur maintien. Tour d’horizon de la situation des quatre grands championnats européens. 

Publicité


Aston Villa et le Werder sauvent leur peau

Seul championnat du top 5 au classement UEFA à ne pas avoir repris, la France a dû se contenter de regarder les autres pays pour revoir du football rapidement. Et ainsi constater que le gel des positions et la validation des relégations aurait pu être remise en cause sur le plan sportif. A l’image de l’Allemagne où le Werder Brême, relégable en mars, a réussi à sauver sur le fil sa place en Bundesliga pour 2020/2021. Mais le mythique club allemand n’est pas le seul à avoir réussi cette performance. En effet, outre-Manche, c’est le promu Aston Villa qui s’est maintenu en Premier League en étant dix-neuvième à la mi-mars.

Publicité


Néanmoins, ces deux cas sont les seuls parmi les quatre gros championnats européens. En Espagne, le promu Mallorca, Leganes et l’Espanyol n’ont jamais réussi à inverser la tendance, tandis qu’en Italie, l’écart entre le dix-septième et le trio composé de la SPAL, Brescia et Lecce s’est même accentué à la reprise. Pour autant, il faut se plonger en Championship (ndlr : deuxième division anglaise) pour voir un impressionnant retournement de situation puisque les trois relégables au 13 mars dernier ont réussi à sortir de la zone rouge pour se garder leur place à cet échelon. Clairement, les relégables n’étaient pas morts même si certains ont fait le choix de les enterrer vivant.

Publicité


A lire aussi :

Belgique : Waasland-Beveren sauvé par la justice, enfoncé par la Ligue ?

Ligue 2 : Date de lancement connue pour Téléfoot

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Ced
Ced
2 mois il y a

Sauf qu’en France les instances du foot vivent à Magouille Land ce qui n’est peut être pas le cas d’autres instances du foot européen.. On magouille pour favoriser les amis au détriment de petits clubs dont tout le reste de la France se fout éperdument au vu de la belle solidarité affichée dernièrement (mais ne soyons pas naïf) … D’ailleurs, le cirque national que représente la LFP vient d’annoncer qu’il allait changer de cloon pour diriger son chapiteau … (cloon… pardon de Président mais dans le cas de la LFP et de la la FFF, c’est un pléonasme !)