Amiens SC Châteauroux
Panoramic

Après quatre journées de championnat, l’Amiens SC pointe à une très décevante treizième place, avec seulement quatre points à la clé et déjà deux défaites au compteur. Incapables de battre une équipe de Châteauroux en infériorité numérique durant l’intégralité de la rencontre ou presque, les Amiénois suscitent de grosses inquiétudes à l’issue de ce premier mois de compétition. Que faut-il faire pour inverser la dynamique et repartir de l’avant ? C’est à vous de nous le dire !

Publicité

Changer d’entraîneur 

C’est souvent la solution de facilité quand les résultats ne sont pas au rendez-vous. Avec une seule victoire sur les 21 derniers matches de championnat, Luka Elsner est fort logiquement contesté par les supporters de l’Amiens SC. Maintenant, dans un contexte de reconstruction et d’instabilité chronique depuis un an, le club picard ne perdrait-il pas plus de temps qu’autre chose à changer d’entraîneur ? Néanmoins, il est légitime de se demander si le technicien slovène de 38 ans est toujours l’homme de la situation. Visiblement, son discours ne passe plus auprès du groupe au regard des propos stupéfiants tenus par Aurélien Chedjou en après-match.

Publicité

Recruter très rapidement

Cette équipe n’a tout simplement pas le niveau. Face au Havre, Paris et encore plus Châteauroux, Amiens n’a pas donné le sentiment de descendre de Ligue 1. Entre des joueurs en fin de cycle et dont le niveau ne cesse de décliner (Chedjou, Konaté, Otero), des recrues assez décevantes jusqu’ici (Alphonse, Lewis, Lomotey) ou bien encore des jeunes peut-être encore un peu trop tendres (Khalid, Lahne), l’ASC est peut-être bien à sa place en pointant au treizième rang après les quatre premières journées de championnat. Il est plus que jamais vital de renforcer cette équipe, en apportant notamment un joueur doté d’une véritable capacité d’élimination dans le secteur offensif.

Publicité

Lancer les jeunes

C’est à la fois un motif d’espoir et une raison de s’inquiéter. Contre Châteauroux, outre Nicholas Opoku intraitable derrière, les deux meilleurs Amiénois ont été sans l’ombre d’un doute Iron Gomis et Jayson Papeau. Très remuant en première période, ce dernier s’est rapidement éteint au retour des vestiaires. En ce qui concerne le milieu prêté à Dunkerque la saison dernière, il a livré une copie tout à fait honorable à un poste de milieu droit inédit pour lui avec Amiens. Toujours porté vers l’avant, à l’envie et avec beaucoup de cœur, Iron Gomis est la bonne surprise de ce début de saison. Dès lors, faut-il s’appuyer sur cet exemple en imposant Nathan Monzango en défense centrale et en essayant encore un peu plus Florian Bianchini en attaque, un secteur de jeu où Amiens est en réelle perdition ? La question mérite d’être posée au regard des prestations livrées par les joueurs d’expérience qui ont la tête ailleurs.

Dire qu’Amiens joue le maintien

Si les dirigeants de l’Amiens SC se refusent à parler de remontée immédiate, l’ambition affichée par Bernard Joannin demeure le top 10. En l’état, son club n’a pas les qualités pour espérer terminer en première partie du tableau. Surtout, la marge entre un top 10 et la course au maintien est très infime en Ligue 2. Ainsi, le président de l’Amiens SC devrait peut-être bien assumer que cette saison 2020/2021 n’est rien d’autre qu’une année de transition, où la formation picarde tâchera avant tout de se maintenir avant de repartir de l’avant la saison prochaine. Ce discours donnerait au moins un cap compréhensible aux supporters, qui devront eux aussi revoir les ambitions à la baisse, et permettrait peut-être bien au staff de travailler avec moins de pression sur ses épaules.

Votre avis compte !

A lire aussi : 

Luka Elsner (Amiens SC) : « Ça rend fou mais c’est notre réalité »

L’Amiens SC ne cesse de décevoir

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

5 Commentaires

  1. pour moi c’est le président de l’asc qu’il faut changer.joannin il n’a aucun charisme pas de volonté.je l’ai entendu dernièrement dans une émission à la tv.il prenait tout à la rigolade.sur la descente d’amiens en ligue 2 il ne s’est jamais battu contre la lfp pour qu’amiens reste en ligue 1 il a vite baissé les bras.devant le journaliste qui l’interrogeait sur cet événement avec son habituel rire bêbête

    • C’est trop tôt pour porter un jugement sur la direction du club.

      il faut attendre la fin du mercato .S il n est pas satisfaisant, le club ce dirigera vers un retour en division Nationale.Je pense avant cette funeste échéance , que nous devrions tous en ligne ,dans les gradins , dans les média , demander la démission des personnes à priori responsables de ce fiasco.

  2. Mdr de amiens depuis le départ de mr Pélissier franchement quand je lisais les commentaires que j’ai pu voir sur le net sur a ce moment la qui disait que c’était une bonne chose le changement d’entraîneur je le savais que amiens était cuit a point en laissant partir Pélissier surtout comme ils l’ont fait pourtant j’aime bien amiens mais franchement je suis déçu même écœuré de voir voir ou amiens est actuellement il faillait faire un très gros changement et retravailler le clubs en profondeur déjà dégager Williams et elsner et se séparer de beaucoup de joueurs qui serve plus à rien juste a pomper de l’argent dans les caisses du clubs car encore ils seraient bon mais la franchement il y a beaucoup de joueurs que amiens devrait se séparer car eux même n’avaient plus envie de rester dans le clubs et franchement amiens au lieu de perdre du temps de l’énergie et de l’argent pour se lancer dans un combat perdue d’avance contre la ligue pour rester en ligue 1 ils auraient mieux fait de se battre pour reconstruire le clubs depuis bien longtemps depuis le départ de Pélissier en fait et amiens aurait du se battre contre la ligue pour obtenir des points supplémentaires en ligue 2 du au fait que le clubs n’a pas pu se battre jusqu’au bout pour obtenir son maintien en ligue 1 genre 2 point par match non joué soit 10 match soit 20 point auraient été un très bon moyen pour espérer remonter directement en ligue 1 si amiens auraient pris le temps de reconstruire et aussi obtenir une compensation financière pour être descendu de cette façon qui est franchement quand même quelque peu injuste mais bon je pense que 20 millions aurait été une bonne chose car cela correspond à ce que amiens aurait pu percevoir en ligue 1 avec l’augmentation des droits tv mais bon reste juste à espérer que amiens se réveille et fasse leur travail

  3. Changer de business model…. arreter les magouilles de Williams pour gagner 3 francs…
    Recruter des joueurs FRANCAIS solides. Quand je vois que Yohan Court a signé libre à Caen cette semaine et que Jimmy cabot est toujours libre….. on aurait eu des ailliers de folie

  4. Le seul responsable est WILLIAMS…il faut le virer point….il n est en partie responsable du depart de Pelissier. remplacé par le.coach actuel.pas a.la.hauteur…trop tendre

Laisser un commentaire