Amiens SC : Quel avenir pour Mendoza et Gnahoré ?


Si Jordan Lefort a bien trouvé une porte de sortie, s’engageant sous la forme d’un prêt assorti d’une option d’achat avec le club suisse des Young Boys de Berne, Steven Mendoza et Eddy Gnahoré, désireux de quitter la Picardie, font toujours partie de l’effectif de Luka Elsner. Titulaires durant la première partie de saison, les deux hommes ont aujourd’hui un train de retard sur des joueurs pleinement investis dans le projet amiénois. 

La suite après cette publicité

Luka, tous les postes sont doublés voire même triplés sur le plan offensif. Comment gérer cette concurrence et parvenir à garder tout le monde concerné dans le projet collectif du club, à savoir le maintien en Ligue 1 ?

Aujourd’hui, j’ai envie de dire que la situation du club crée un contexte où les états d’âme ne sont pas permis. Et s’il y en a, les garçons s’élimineront d’eux-mêmes parce qu’on a besoin d’avoir des joueurs à 100%, peu importe le rôle dans lequel on se situe, il faut que les joueurs soient performants. Ceux qui seront à même de répondre présent et qui seront performants sur les matches joueront. On n’est pas en situation de se poser trop de questions et de réfléchir par rapport aux états d’âme des garçons, à l’empathie parfois nécessaire pour les comprendre. Ce sont des situations difficiles à vivre pour tout le monde et nous devons être très concernés et concentrés. S’il faut jouer ne serait-ce que deux minutes, il faut avoir un rôle sur ces deux minutes. C’est trop important pour que l’on se pose des questions aujourd’hui et essayer d’évaluer l’impact sur l’un ou sur l’autre. La situation ne s’y prête pas, mais on s’y est mis tout seuls.

La suite après cette publicité

Reste qu’un joueur comme Steven Mendoza, qui espérait partir cet hiver, se retrouve aujourd’hui avec une forte concurrence et plus forcément la certitude d’être titulaire alors qu’il avait un rôle majeur pendant l’automne…

C’est à Steven de tout faire aux entraînements, aux matches pour démontrer qu’il va être performant, que l’équipe a besoin de lui et qu’il pourra nous aider dans notre objectif. Dans cet état d’esprit, et seulement dans celui-ci, il pourra postuler de nouveau à avoir un rôle essentiel. Tous les autres garçons sont dans le même schéma. Aujourd’hui, on a besoin de performance, et celui qui est à même de la donner et qui est suffisamment motivé pour le faire jouera.

La suite après cette publicité

Le mercato n’étant pas terminé partout, craignez-vous encore de le perdre ? 

On a envie de garder tous les garçons qui vont être performants. Il n’y a qu’une chose, c’est d’être concerné par les entraînements et le match qui arrive. Tout peut arriver et ça peut arriver pour n’importe quel joueur, et je ne m’en offusquerai pas du tout mais ce qui m’intéresse, c’est ce qu’il va se passer demain. Je n’ai pas besoin de regarder plus loin que ça et la seule condition que je pose pour tout le monde c’est d’abord d’être positif, être à l’écoute et au service du groupe dans n’importe quel rôle et être performant dans ce qui est demandé. Je n’ai pas besoin de regarder plus loin.

La suite après cette publicité

Qu’en est-il de la situation d’Eddy Gnahoré, qui était encore absent à Lyon mercredi ?

Pour Eddy, c’est le même schéma. Il y a un retour progressif qui dépend de lui, de son état d’esprit, de sa performance à l’entraînement, du retour dans les meilleures conditions. A partir du moment où je considérerai que ces critères sont atteints, Eddy sera de nouveau de retour dans le groupe. On a un chemin tracé et on essaye de continuer d’avancer. Celui qui a envie d’y être, il y sera sans problème. Il s’entraîne normalement, il a été plutôt performant sur les derniers entraînements, donc je ne vois pas pourquoi un retour progressif ne serait pas à envisager. On y va petit à petit. On a des milieux de terrain qui jouent en ce moment, Bongani (Zungu) est présent aussi, Eddy qui arrive. Ça fait de nouveau de la compétition au poste mais c’est bien pour tout le monde, si tout le monde suit notre chemin.

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi :

Amiens SC : Mendoza et Zungu ont rejoué, Konaté n’était pas apte

Luka Elsner (Amiens SC) : « Les banderoles ? Je ne m’en inquiète pas plus que ça »

2 Commentaires

Laisser un commentaire