Amiens SC : Quels enseignements tirer du dernier mercato ?

Bernard Joannin

En désaccord sur la stratégie à suivre, Christophe Pélissier et la cellule de recrutement de l’Amiens SC se sont à nouveau opposé lors du dernier mercato hivernal. Un sujet qui a mis en alerte les polémistes de l’émission la Tribune des Sports, diffusée chaque lundi sur France Bleu Picardie et animée par Mathieu Dubrulle, chaque lundi. 

Le mercato de trop ?

Pour Fabien Reinert, membre de Tribune Nord Amiens, « le mercato hivernal démontre un peu plus le conflit entre la cellule de recrutement pilotée par John Williams, les instances dirigeantes du club et Christophe Pélissier. » Alors que ce dernier souhaitait le renfort de trois joueurs offensifs, John Williams lui a dégoté le seul Serhou Guirassy et a échoué dans le rapatriement de Gaël Kakuta. Un bilan négatif qui fait suite à deux périodes de mutation qui avaient déjà laissé un goût d’inachevé à l’entraîneur amiénois.

Dans un tel contexte, Romain Pechon estime que « la relation entre John Williams et Christophe Pélissier est plus fragile que jamais« . Obligés de composer l’un avec l’autre depuis trois ans, les deux hommes ont peut-être touché du doigt les limites de leur collaboration ces dernières semaines. « Entre le président, le conseiller du président et l’entraîneur, c’est un ménage à trois où personne ne s’entend, constate Fabien Reinert. On en paye aujourd’hui les pots cassés. »

Et peut-être aussi demain puisque Christophe Pélissier, en fin de contrat, pourrait bien décider d’aller voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs, l’été prochain. « On sait très bien que Pélissier ne va pas resigner », peste Fabien Reinert, qui regrette aussi l’absence du président Bernard Joannin durant le mercato, « une période où il est nécessaire d’avoir quelqu’un qui tape du poing sur la table. » Or, Amiens semble avoir fait le choix de John Williams dans le conflit latent qui l’oppose à Christophe Pélissier.

Sans dire qu’il existe un état dans l’état à l’Amiens SC, le mode de fonctionnement sera peut-être à revoir à l’avenir. Avec ou sans Christophe Pélissier, en Ligue 1 ou bien en Ligue 2.

2 Commentaires

    • Phili ça t’arrive jamais d’être un peu réaliste (je dis pas optimiste juste réaliste), le club est à la lutte pour le maintien, pas relégué !!

Laisser un commentaire