Publicité


Faute d’un effectif suffisant à sa disposition, Luka Elsner est contraint d’utiliser beaucoup de jeunes joueurs depuis le début de la préparation. L’occasion pour certains de se faire une place en équipe première ? Découvrez notre première tendance.

Publicité


Grégoire Coudert (gardien)

Auteur d’une faute de main sur le deuxième but encaissé contre Boulogne-sur-Mer, Grégoire Coudert fut bien plus rassurant contre Chambly en réalisant l’arrêt qu’il fallait pour préserver le match nul à son équipe. Troisième gardien, derrière Régis Gurtner et Yohann Thuram, l’ancien Tourangeau profite pleinement de la préparation estivale pour faire le plein d’expérience avant de retourner garder les buts de l’équipe réserve.

Bilan : 2 matches, 45 minutes, 1 but encaissé

Youssouf Assogba (latéral droit)

Arrivé au club la saison dernière, Youssouf Assogba fait partie des invités surprises de cette préparation. Titulaire contre Boulogne-sur-Mer, le latéral droit a affiché ses qualités, la puissance et la détermination, ainsi que ses lacunes, le placement et la relance. Appelé à jouer sous les ordres d’Antoine Buron et de David Suarez cette saison, le Béninois n’est pas apparu sur le terrain face à Chambly.

Publicité


Bilan : 1 match, 45 minutes

Nathan Monzango (défenseur central)

Parmi les éléments les plus prometteurs du club, Nathan Monzango profite pleinement du manque de défenseurs pour se montrer depuis le début du mois de juillet. Titulaire lors des deux premiers matches de préparation, le pensionnaire du centre de formation a fait parler sa puissance, se montrant même parfois à la limite de l’expulsion face à Chambly. Une agressivité à contrôler pour espérer exister au plus haut niveau dans le futur.

Publicité
Publicité


Bilan : 2 matches, 125 minutes

Illa Sy (défenseur central)

Un quart d’heure contre Boulogne-sur-Mer, dix petites minutes contre Chambly, Illa Sy n’a pas eu suffisamment de temps de jeu pour laisser une impression générale pertinente à propos de son potentiel. A voir sur le reste de la préparation s’il est amené à avoir davantage de temps de jeu.



Bilan : 2 matches : 25 minutes

Valentin Gendrey (latéral droit)

Absent contre Boulogne-sur-Mer, Valentin Gendrey a effectué une rentrée remarquée contre Chambly, samedi soir. Aligné à un poste inhabituel de défenseur central, le latéral droit de métier a fait preuve d’une aisance assez intéressante. En dépit d’un gabarit assez limité pour le poste (1m80), le défenseur de 20 ans a compensé avec un bon placement et une qualité de relance très intéressante. De quoi amener Luka Elsner à le féliciter pour sa prestation. A revoir.

Publicité


Bilan : 1 match, 90 minutes

Matthéo Xantippe (défenseur central)

A l’image d’Illa Sy, Matthéo Xantippe a dû se contenter de miettes depuis le début de la préparation en jouant 25 minutes contre Boulogne-sur-Mer. A son crédit, un retour défensif pour éviter le 3-0 alors que toute la défense picarde était prise de vitesse et de court.

Bilan : 1 match, 25 minutes

Sanasi Sy (latéral gauche)

Parmi les visages les plus connus, pour avoir disputé des matches de coupes nationales lors de la dernière saison de Christophe Pélissier au club, Sanasi Sy a débuté le premier match de préparation sur le banc, laissant place à Calvin Miller alors mis à l’essai. Contre Chambly, il était bien sur le terrain dès le coup d’envoi. Dur sur l’homme, parfois en difficulté au niveau du placement, il n’a pas réussi à démontrer qu’il pouvait être une première option cette saison.

Bilan : 2 matches, 135 minutes

Gaoussou Traoré (milieu défensif)

Comme Sanasi Sy, Gaoussou Traoré est déjà connu du public amiénois, qui garde en mémoire sa titularisation surprise à Lyon en ouverture de la saison 2018/2019. Depuis, le milieu de terrain défensif peine un peu à confirmer les espoirs placés en lui. En difficulté contre Boulogne-sur-Mer, il a navigué entre la position de récupérateur et de latéral droit, le milieu de terrain de formation était dans le bon état d’esprit contre Chambly, samedi. Pour autant, son déficit technique l’empêche encore de s’affirmer comme une doublure d’Alexis Blin.

Bilan : 2 matches, 110 minutes

A lire aussi : 

Iron Gomis (Amiens SC) : « Prêt à me battre pour aller chercher une place en Ligue 2 »

Amiens SC – Chambly : les tops et les flops

Publicité
Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments