Publicité


Faute d’un effectif suffisant à sa disposition, Luka Elsner est contraint d’utiliser beaucoup de jeunes joueurs depuis le début de la préparation. L’occasion pour certains de se faire une place en équipe première ? Découvrez notre seconde tendance.

Publicité


Iron Gomis (milieu relayeur)

Sortant d’un prêt très concluant à Dunkerque, Iron Gomis a confirmé en réalisant un début de préparation estivale très intéressant avec l’Amiens SC. S’il peut encore apparaître tendre pour devenir titulaire, le milieu de terrain originaire de Marseille s’affirme comme au moins une très bonne solution de repli. Endurci physiquement, il peut désormais faire parler ses qualités naturelles et être ce joueur capable de porter le ballon et de casser les lignes tout en assurant un abattage défensif suffisant. Une promesse à confirmer.

Bilan : 2 matches, 90 minutes

Driss Khalid (milieu offensif)

Arrivé de Toulouse l’an dernier, Driss Khalid sort d’un exercice réussi avec l’équipe réserve. Parfois intégré dans le groupe élargi ou appelé en raison d’incertitudes physiques chez des cadres, le milieu de terrain offensif fait partie des candidats naturels à une place dans la rotation de Luka Elsner cette saison. Utilisé dans un rôle de relayeur offensif depuis le début de la préparation, il a su faire preuve d’une bonne maîtrise technique même s’il doit encore épurer son jeu et gagner en efficacité.

Publicité


Bilan : 2 matches, 90 minutes

Florian Bianchini (ailier)

Deux titularisations pour autant de matches disputés, Florian Bianchini semble avoir beaucoup de crédit aux yeux de Luka Elsner. S’il a montré de bonnes dispositions contre Boulogne-sur-Mer, il a moins été en vue lors de la bataille livrée par l’Amiens SC contre Chambly. Si ce profil de match semble moins correspondre à ses qualités naturelles, l’ailier doit néanmoins s’endurcir pour espérer frapper à la porte cette saison en Ligue 2. Quoi qu’il en soit, le talent est bien réel.

Publicité
Publicité


Bilan : 2 matches, 90 minutes

Jayson Papeau (milieu offensif)

Sur une pente ascendante, Jayson Papeau devait pleinement s’affirmer à Chambly au cours de la deuxième partie de saison dernière. Une blessure et la pandémie du Covid en ayant décidé autrement, c’est finalement à Amiens que l’ancienne pépite de Sainte-Geneviève va tâcher de confirmer tout son potentiel. Parfois à gauche ou à droite contre Chambly, il avait évolué dans une position plus axiale face à Boulogne-sur-Mer. Sa polyvalence pourrait bien être un atout durant la saison. A moins d’une surprise ou d’un recrutement de grande envergure, le milieu offensif fera partie intégrante de la rotation cette saison.



Bilan : 2 matches, 90 minutes

Charbel Codjo Gomez (ailier)

Surnommé le Neymar béninois, Charbel Codjo Gomez a montré beaucoup d’envie durant ce début de préparation. Auteur d’un tacle très musclé contre Boulogne-sur-Mer, il n’est pas encore parvenu à mettre en lumière ses qualités de vitesse et de percussion. Encore trop tendre pour espérer jouer en Ligue 2, il va tenter de passer un cap en équipe réserve sous les ordres d’Antoine Buron.

Publicité


Bilan : 2 matches, 62 minutes

Darell Tokpa (attaquant axial)

Il a beau avoir déjà pris part à la préparation estivale l’an dernier, Darell Tokpa est pour le moment utilisé avec parcimonie par le staff technique amiénois. Absent contre Chambly, il était entré en fin de match au Touquet face à Boulogne. Sur ce temps de jeu aussi restreint, difficile de savoir où il se situe par rapport aux exigences du football professionnel.

Bilan : 1 match, 15 minutes

Ulrick Eneme-Ella (attaquant axial)

Doublure de Juan Otero depuis le début de la préparation, Ulrick Eneme-Ella a bien pris part au match amical contre Chambly en dépit d’un coup reçu durant la semaine d’entraînement. Doté d’un beau gabarit, l’ancien joueur du giron Red Bull a jusqu’ici mis en avant ses qualités dos au but, à défaut d’être en position de conclure la moindre offensive dans la surface de réparation adverse. Le recrutement d’un nouvel avant-centre n’étant pas la priorité, il se pourrait bien qu’il soit le deuxième choix pour la prochaine saison.

Bilan : 2 matches, 63 minutes

A lire aussi : 

Amiens SC : Quels jeunes tirent leur épingle du jeu durant la préparation ? (1/2)

Ligue 2 : Une préparation estivale perturbée et incertaine

Publicité
Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments