Amiens SC Elsner Joannin
Panoramic

En sursis depuis de longues semaines, alors que le club a été relégué en Ligue 2 et s’avérait être en grande difficulté en ce début de saison, Luka Elsner a fini par être renvoyé par les dirigeants de l’Amiens SC. La question de sa succession est désormais au coeur de toutes les discussions. Alors qui pour succéder à Luka Elsner ? 

Publicité

Oswald Tanchot, la promotion interne 

Déjà en discussions pour intégrer le staff avant même la venue de Luka Elsner, Oswald Tanchot est aujourd’hui en position idéale pour lui succéder. Fort de son expérience au Havre, même s’il n’est pas parvenu à faire monter le club normand en Ligue 1, l’ancien adjoint de Luka Elsner a aussi l’avantage de bien connaître un groupe avec lequel il travaille depuis juin dernier. Son profil a aussi l’avantage de rassurer certains actionnaires, qui craignent que le club ne plonge dans une instabilité chronique dangereuse au regard de sa situation au classement. John Williams est également favorable à cette solution.

Publicité

Bernard Blaquart, la tentation du « nouveau Pelissier » 

Comme révélé par nos soins dès lundi soir, Amiens est à la recherche d’un nouveau numéro 1. C’est en tout cas le souhait de Bernard Joannin, qui aspire à reprendre la main dans ce dossier. Ainsi, le profil de Bernard Blaquart fait partie des pistes sérieusement envisagées par le board amiénois. A l’instar de Christophe Pelissier, le coach de 63 ans a roulé sa bosse au niveau amateur avant de prendre les destinées de Nîmes, qu’il a ramené puis maintenu en Ligue 1 alors que club végétait dans le ventre mou de la Ligue 2 à son arrivée. Son profil de formateur pourrait également bien correspondre à l’état actuel de l’effectif picard, composé de nombreux jeunes joueurs. Reste à élucider le mystère sur sa capacité à travailler avec John Williams.

Publicité

Antoine Kombouaré, le pompier de service

Son nom revient à chaque changement d’entraîneur en France. Déjà évoqué après le départ de Christophe Pelissier, Antoine Kombouaré n’avait pas souhaité s’engager avec l’Amiens SC, principalement pour des raisons personnelles en raison de la présence de son fils (Yann) au club. Très actif durant le combat médiatique mené pour le maintien en Ligue 1, Antoine Kombouaré ne pourrait-il pas aller outre ses principes en venant en aide à un club en perdition ? Son profil d’entraîneur expérimenté correspond également au portrait-robot envisagé par la direction. Pour autant, il sera difficile de faire oublier ses dernières expériences très mitigées à Guingamp, Dijon et Toulouse.

L’alternative, une nouvelle piste exotique

Sans doute vacciné par le pari Luka Elsner, l’Amiens SC ne devrait pas se tourner en dehors de ses frontières pour le choix de son nouveau coach. Pour autant, une surprise de dernière minute n’est pas à exclure, notamment si aucun profil envisagé ne fait l’unanimité auprès des décideurs. C’est ce même schéma qui avait abouti à l’arrivée de Luka Elsner en juin 2019, avec le succès que l’on sait aujourd’hui. Dès lors, difficile d’envisager qu’Amiens prendra à nouveau le risque de promouvoir un jeune entraîneur ou bien un coach ne parlant pas la langue. Qui plus est en cours de saison et en sachant que du retard a déjà été pris à l’allumage.

Votre avis compte !


A lire aussi : 

Amiens SC : A qui la faute ?

Amiens SC : C’est quoi la suite ?

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire