Amiens SC-Reims : Les tops et flops


Après le premier succès de la saison de l’Amiens SC face à Reims (4-1), le 11 Amiénois vous livre les tops et les flops de la rédaction pour cette rencontre.

La suite après cette publicité

On a aimé : 

La complémentarité Gnahoré-Zungu au milieu

Déjà auteur de deux prestations séduisantes à Lyon et face à Montpellier, Eddy Gnahoré a de nouveau étincelé. Ses orientations de balle et sa capacité à casser les lignes ont terriblement gênés les milieux rémois. Auteur de l’ouverture du score sur un exploit technique, il apparaît déjà comme un titulaire en puissance au coté de Bongani Zungu. Le milieu sud-africain, cantonné à son rôle de prédilection à la récupération à réussi son retour. 66 ballons touchés, 85% de passes réussies en 76 minutes et une passe clé sur l’ouverture du score. Avec le retour de Thomas Monconduit malade cette semaine et les deux titularisations de Guessouma Fofana lors des deux premières journées, le milieu de terrain amiénois semble déjà mieux armé que la saison dernière.

La suite après cette publicité

La VAR, actrice majeure du match

Tellement décriée depuis sa mise en place après une Coupe du Monde ô combien mitigée, la VAR (Assistance Vidéo à l’Arbitrage dans sa traduction française) a montré lors de ce ASC-Reims qu’elle permettait aussi de corriger des erreurs manifestes non sanctionnées. Corrigeant l’oubli de M. Batta sur la grosse faute de Romain Métanire sur Stiven Mendoza, finalement sanctionnée d’un carton rouge, elle a également fait annuler le but de Pablo Chavarria légèrement hors-jeu à 2-0 et qui aurait pu relancer les rémois. Nul doute que la VAR apparaîtra également dans nos flops cette saison.

La suite après cette publicité

Le premier but de Saman Ghoddos!

Arrivé seulement jeudi soir en Picardie et avec un seul entrainement collectif avec ses nouveaux coéquipier, Samam Ghoddos a eu du mal à trouver ses marques au sein de cette rencontre. Mais son premier but conclu d’une tête lobée splendide sur une belle offrande de Jordan Lefort permet au buteur iranien de réussir son entrée de la meilleure des manières. On a déjà hâte de le retrouver après une semaine d’entraînement collectif supplémentaire.

La suite après cette publicité

On n’a pas aimé : 

La vilaine faute de Romain Métanire non sifflée par M. Batta

Déjà mené 1-0 après l’ouverture du score d’Eddy Gnahoré, Romain Métanire à été l’auteur d’un vilain tacle par derrière sur la cheville de Stiven Mendoza. Solide, le colombien pu reprendre le match mais aurait aussi très bien pu se retrouver à l’infirmerie pour longtemps tant l’image fut impressionnante. Mais au delà du geste en lui même, comment l’arbitre de la rencontre, M. Batta, a pu laisser le jeu se poursuivre comme si de rien n’était ? Finalement, la VAR semble vraiment indispensable à la Ligue 1…

Le but rémois à 4-0

C’est assurément anecdotique tant cette première victoire va apporter de la sérénité pour les jours à venir. Mais on aurait tellement voulu une copie parfaite accompagnant ce festival offensif et permettre à Régis Gurtner de s’offrir sa première clean sheet de la saison. A moins que la défense amiénoise ne nous la réserve pour la semaine prochaine dans le Chaudron…

Cédric Quignon

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire