Amiens SC entraînement Ghoddos

Coup dur pour l’Amiens SC ! Le club picard devra faire sans son attaquant iranien pour quatre mois. En cause, une plainte déposée par Huesca, club espagnol où s’était rendu Saman Ghoddos, avant de signer à Amiens.

Le transfert de Saman Ghoddos, déjà compliqué la saison dernière, vient d’offrir un nouveau rebondissement. En effet, l’international iranien qui était attendu à Huesca avait signé un document avec le club espagnol. Cependant, Östersunds, son ancien club, avait reçu une offre supérieure de l’Amiens SC et avait rompu son accord avec les Espagnols. Un choix qui a irrité le board de Huesca et qui a porté cette affaire devant la FIFA.

Saman Ghoddos peut faire appel de la décision

La FIFA a décidé de sanctionner Saman Ghoddos et son ancien club. En effet, Östersunds est interdit de recrutement durant deux périodes de transferts. Quant au joueur, la fédération internationale l’a suspendu de toute rencontre pour quatre mois. Enfin, le natif de Malmö devra s’acquitter d’une amende à l’attention de Huesca. Le joueur amiénois et les différentes parties de ce dossier peuvent faire appel de cette décision auprès du Tribunal Arbitral du Sport. Cependant, il n’est pas précisé si cet appel est suspensif ou non.

MÀJ : Contacté par nos soins, Bernard Joannin, qui se dit « surpris », il affirme « attendre la notification de la FIFA à propos de la probable suspension de quatre mois de Saman Ghoddos ». Si celle-ci était confirmée, « le dossier serait mis entre les mains des avocats du club ».

MÀJ #2 : Le club espagnol a communiqué sur cette affaire et se réjouit de la décision prise et vécue comme « une victoire sereine devant les tribunaux ». Huesca recevra une compensation financière de quatre millions d’euros.

À lire aussi :

Amiens SC : Bakaye Dibassy manquera deux matches

> [J4] TFC – Amiens SC : Prince Gouano forfait

Amiens SC : Zungu et Aleesami sélectionnés, Eneme-Ella appelé en équipe de France U19 !

10 Commentaires

  1. Putain la tuile totale !!!! Reste un tout petit peu de temps pour prendre quelqu’un qui fasse l’intérim … ‘.’

  2. Une honte de cette décision on voie vraiment que tous les clubs ne sont pas juger de la même façon faites ça par exemple à Paris et tout le monde juge cela injuste mais pour les petits clubs on s’en fou

  3. La FIFA… Bon passons sur leurs décisions arbitraires. Peu importe les griefs sur des « accords » entre le joueur et Huesca et de celui entre les deux clubs, il faut quand même penser au club dans lequel ce joueur est sous contrat actuellement, car le club en pâtit aussi et ce sans aucune raison ni faute. Ils sont stupides.
    Quatre mois sans compétition, quatre mois de salaire pour rien, un handicap pour l’effectif. C’est stupide, l’amende devrait suffire, c’est pas un cas de dopage du côté du joueur quand même. Qu’a fait l’Amiens SC pour mériter ça : rien. C’est super.

  4. il.va lui falloir plus de dix ans pour payer l’amende avec son salaire à l’ASC.
    sinon c’est la kata Gnaoré va devoir rester
    au moins jusqu’à janvier

  5. C’est abusé. Ce n’est pas Ghoddos qui a rompu l’accord avec Huesca mais son ancien club. En quoi est-il responsable la dedans ?

Laisser un commentaire