Amiens SC – Strasbourg : les notes du match

Désignez le MVP, les notes du match
oznor

Il fallait 3 points ce dimanche pour s’éloigner de la zone rouge. Ce sera finalement un seul point, mais ô combien important. Cependant, le match est resté assez fermé et les acteurs n’ont jamais trouvé de faille. Le milieu amiénois a bien contrôlé la première période avec un pressing incessant, avant de lever le pied en seconde période tout en laissant le ballon aux Strasbourgeois. Voici les notes du match attribuées par la rédaction du 11 Amiénois.

Régis Gurtner (5)

Aucun travail (ou vraiment très peu à faire) sur ce match tant les Strasbourgeois ont fait tourner le ballon sans vraiment être dangereux. Il est cependant à noter qu’il a été plus inspiré dans ses relances.

Emil Krafth (5,5)

On a retrouvé le Suédois plus en jambes et en réussite dans les duels. Il a de nombreuses fois proposé une solution sur son côté. Face à Carole, il a très bien défendu, ne laissant quasiment aucune opportunité de centre. Ne manque que la précision offensive.

Khaled Adénon (4,5) 

Titularisé en lieu et place de Prince Gouano, malade, il a vite retrouvé ses marques et a plutôt bien muselé les attaquants adverses. Cependant, malgré de bonnes intentions, il a parfois manqué de justesse (ou de solutions) dans la relance.

Bakaye Dibassy (5)

S’il a retrouvé une place de titulaire ces derniers matches, il a prouvé qu’il méritait d’avoir sa chance. Malgré tout, il a parfois quelques errances qu’il a lors de ce match su parfaitement rattraper.

Erik Pieters (5)

Un vrai taulier pour cette défense. Lorsqu’il a un duel à jouer, il y va avec beaucoup d’envie. Et il n’hésite pas à diriger la défense du haut de sa grande expérience. Seul bémol, ses centres ont été assez médiocres.

Alexis Blin (5)

Match lors duquel il a eu 2 visages. Une première mi-temps lors de laquelle il a considérablement gêné les relances et le jeu strasbourgeois. Avec son pressing, il a récupéré de nombreux ballons. Puis, il a progressivement desserré l’étau et a été moins tranchant.

Eddy Gnahoré (5)

Lorsqu’il a un peu d’espace, il est capable de casser les lignes et de créer des occasions. Mais ce dimanche, il a tenté, parfois trop, de poser le jeu. De ce fait, il n’a quasiment rien raté mais n’a pas non plus tenté de choses très compliquées.

Steven Mendoza (5)

Steven est capable de gestes de classe et peut embêter bon nombre de défenseurs. Les latéraux strasbourgeois ont peiné face à lui. Cependant, dans le dernier geste, il est toujours perfectible. Remplacé par Ghoddos.

Cheick Timité (4,5)

Cheick, après des débuts tonitruants, commence à rentrer dans le rang. Moins décisif, il semble parfois s’énerver trop facilement et a commis quelques fautes. Malgré tout, il reste dangereux par sa vitesse mais cela reste insuffisant pour faire la différence.

Moussa Konaté (4)

Rien à se mettre sous la dent. Le peu de fois où il semblait en position de se créer une occasion, il a été signalé hors-jeu. Il a très rarement réussi à prendre la profondeur malgré quelques ballons qui auraient pu être exploités. Remplacé par Otero qui n’aura pas rééditer son exploit nantais.

Serhou Guirassy (4,5)

Il a été le joueur le plus recherché, avec une certaine réussite, sur les ballons aériens. Mais il n’a pas su se mettre en position de frappe, ni pris la profondeur. Cependant, son jeu en remise reste utile à l’équipe pour garder le ballon.

Christophe Pélissier (5,5) 

Avec les forfaits de Monconduit et Gouano, il a dû composer son équipe différemment. Cependant, il a choisi de garder son schéma offensif, avec l’envie de prendre les 3 points. Malheureusement, ses joueurs n’ont pas été en réussite.

Madame Frappart (Arbitre) (6)

Pour une première à ce niveau, c’est une première concluante. Toujours bien placée, l’arbitre a laissé jouer et a sifflé quand c’était nécessaire. Elle a montré son autorité et a été ouverte au dialogue.

RC Strasbourg Alsace (4)

On parlait d’équipe en roue libre. Ce fut le cas tant le manque d’intensité mis par les Strasbourgeois était flagrant. Sur ce match, ils se sont contentés de faire tourner le ballon, sans vraiment être dangereux.

Kévin KONRAD (avec C.Q., V.R., R.P., B.L., A.C., J.L.).

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Phili
Phili
1 année il y a

L arbitre merite plus que 6 ,Très efficace et juste dans des décisions

ben802
ben802
1 année il y a

des arbitres comme M Frappart on en redemande les décisions sont claires les sanctions justifiées attention les mecs votre monopole en L1 c’est fini

US Camon (U17)

R3/R1/U17 : L’US Camon giflé par l’Amiens SC

Serhou Guirassy

Serhou Guirassy : « Chaque point est important »