Chaque semaine, nous vous donnons des nouvelles des hommes qui ont quitté l’Amiens SC durant le mercato estival. Cette semaine, c’est une affaire de météo avec la tempête du côté de Lorient pour le coach Pélissier et en Angleterre pour le Burnley FC de Pieters. En revanche, le temps a été nettement plus clément pour l’ESTAC de El Hajjam et pour Newcastle où évolue Krafth. Découvrez l’ensemble des performances lors du week-end écoulé.

Oualid El Hajjam (Troyes, L2)

Le temps est particulièrement ensoleillé pour Oualid El Hajjam et les Troyens qui ont enchaîné une troisième victoire consécutive vendredi dernier face à Valenciennes, sur le plus petit des écarts (1-0). L’ancien Amiénois a par ailleurs joué l’intégralité du match. L’ESTAC grimpe sur le podium avec 25 points, à égalité avec Lens et l’AC Ajaccio. Grand beau temps dans l’Aube.

Erik Pieters (Burnley, Premier League)

La tempête s’est abattue à Sheffield, où Burnley a littéralement pris l’eau samedi. Une pluie de buts est tombée sur son gardien avec un score de 3-0 à la mi-temps. Titulaire une nouvelle fois, Erik Pieters a été remplacé à la 46ème minute de jeu. Les vents sont contraires pour son équipe qui vient de perdre ses 3 derniers matchs. Burnley est désormais 14ème. Attention !

Emil Krafth (Newcastle, Premier League)

Le Suédois Emil Krafth n’est pas entré en jeu pour cette 11ème rencontre de la saison. Il a pu profiter d’un grand ciel bleu à West Ham où les siens ont mené 2 à 0 dès la 22ème minute. Le soleil dominait encore un peu plus à la 51ème minute lorsque Shelvey inscrivait le troisième but. Mais le vent s’est levé en fin de match lorsque les locaux ont scoré par 2 fois, avec notamment un but à la dernière minute. Les Magpies rejoignent Burnley au classement avec 12 points. Ils occupent la quinzième place et s’éloignent un peu de la zone de turbulences.

Christophe Pélissier, Jean-Marie Stéphanopoli, Olivier Lagarde (Lorient, L2)

Si la météo bretonne a été plutôt clémente en ce début de saison pour les Lorientais, ils ont à nouveau pris la pluie cette semaine dans les Hauts-de-France, chez l’un des prétendants habituels à la montée : le RC Lens. Le but concédé sur penalty en fin de match doit forcément rester en travers de la gorge, tant il a été discuté. Lorient perd ainsi sa place de leader et quitte même le podium pour un point. Christophe Pélissier, Jean-Marie Stéphanopoli et Olivier Lagarde vont devoir remobiliser leurs troupes pour affronter les bourrasques qui s’annoncent.

En bref :

Requalifié amateur, Gauthier Banaziak a participé à la nouvelle victoire de l’AC Amiens, qui l’a emporté à Grande Synthe (2-1) le week-end dernier. Quant à Yannick Mamilonne, qui n’était pas sur la feuille de match, son équipe de Chambly a été douchée à domicile par Guingamp (1-5) malgré l’ouverture du score camblysienne dès la 3ème minute.

À lire aussi : 

Amiens SC : Gomis au sommet, Timité enchaîne

L’Amiens SC joue avec nos nerfs

Laisser un commentaire