Fortement courtisé depuis plusieurs mois, Serhou Guirassy va bel et bien quitter l’Amiens SC durant ce mercato estival. Reste à savoir si l’attaquant de 24 ans prendra le chemin de l’Angleterre ou bien de la Bretagne, Rennes en ayant fait une cible prioritaire. Décryptage. 

Publicité

Rennes focalisé sur Terrier

A l’occasion d’une conférence de presse organisée le 22 juin dernier, Nicolas Holveck affichait ses ambitions au sujet du recrutement de Serhou Guirassy. « Il fait partie des quatre profils que l’on suit. Serhou Guirassy souhaite venir à Rennes, clamait le président du Stade Rennais. Sa priorité, c’est Rennes. Maintenant, c’est une négociation et contrairement à ce que dit Bernard Joannin on n’a pas fait une offre à la casse. Je ne pense pas du tout. Je pense que la dernière offre qu’on a faite (ndlr : 12 millions d’euros) est dans le prix du marché. On va trouver les ajustements nécessaires pour que Guirassy nous rejoigne au plus vite. »

Publicité

Près de quinze jours plus tard, ce dossier semble plus que jamais au point mort. A tel point qu’un dirigeant de l’ASC aurait confié à nos confrères de l’Equipe que le club picard n’a « pas eu de nouvelles de Rennes depuis quinze jours« . Entre la première déclaration d’intention du président breton et cette dernière indiscrétion sous couvert d’anonymat, Rennes semble avoir changé son fusil d’épaule à propos du profil de son nouvel avant-centre. Poussée par Florian Maurice, déjà à l’origine de sa venue à Lyon, la piste menant à Martin Terrier aurait désormais les faveurs du board rennais.

Publicité

Le nouveau directeur sportif du Stade Rennais s’est même exprimé sur le sujet en début de semaine, dans une interview accordée à Ouest France. « Si je l’ai fait venir à Lyon, ça veut dire que c’est un joueur qui me plaît. C’est un joueur qui correspond aussi aux caractéristiques des joueurs qu’on pourrait avoir au Stade Rennais, précise Florian Maurice. Mais voilà, il y a encore du chemin avant d’arriver à un accord avec Terrier. » Comme pour Serhou Guirassy, Rennes va devoir avancer une offre avoisinant les 20 millions d’euros pour s’offrir l’ancien Strasbourgeois. D’autant que Rudi Garcia, l’entraîneur de l’OL, a déjà fait part de son désir de conserver l’attaquant de 23 ans.

De son côté, si Amiens va devoir vendre dans l’optique d’une descente confirmée en Ligue 2, les dirigeants amiénois savent pertinemment que les clubs anglais seront en mesure d’offrir les 20 millions d’euros exigés pour Serhou Guirassy. De quoi mettre la pression à Rennes, si et seulement si leur désir est toujours de miser sur le meilleur buteur de l’Amiens SC. Dans cette perpétuelle partie de poker menteur, un nouveau revirement n’est pas à exclure. 

A lire aussi : 

L’Amiens SC devant une page blanche

Amiens SC : Quel départ regrettez-vous le plus ?

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire