Durant cette période de confinement, le 11 Amiénois vous propose de revivre la saison de l’Amiens SC à travers les joueurs qui constituent l’équipe entraînée par Luka Elsner. Aujourd’hui, place à Thomas Monconduit, le braqueur de retour en grâce.

Sa saison en bref

Poussé sur le banc en début de saison, Thomas Monconduit avait alors eu la franchise de reconnaître qu’il était moins performant. Et après des bouts de matches en championnat, le milieu de terrain profitait du temps de jeu offert en Coupe pour regagner sa place. Buteur contre Rennes, mi-décembre, l’ancien capitaine de l’Amiens SC se lançait alors à la reconquête de son poste. Depuis, l’intéressé a débuté neuf matches sur onze possibles en championnat, manquant la réception du Paris Saint-Germain pour cause de suspension. S’il s’avère moins brillant que par le passé, le numéro 6 est redevenu un titulaire crédible aux yeux de son entraîneur.

Son fait marquant

15 janvier 2020 – Remplaçant au coup d’envoi, Thomas Monconduit entre à la mi-temps d’un match qui reste un gros tournant dans la saison de l’Amiens SC. Après un premier acte indigent, les Picards sont au bord de la rupture, le public a manifesté sa colère et le poste de Luka Elsner ne semble tenir qu’à un fil. Prenant le relais d’un Eddy Gnahoré particulièrement décevant, Thomas Monconduit sonne alors la révolte et embarque dans son sillage l’ensemble du collectif. Finalement, Amiens parvient à arracher le match nul tandis que Thomas Monconduit démontre qu’il est de nouveau pleinement opérationnel afin de mener la bataille pour le maintien.

Sa déclaration 

« Ça faisait un petit moment que je n’avais pas joué donc j’étais content de pouvoir retrouver des sensations et surtout le goût de la victoire. J’ai eu de bonnes sensations, ça faisait un moment que je n’avais pas ressenti ça, donc ça fait du bien. C’était plus un problème mental. J’avais vraiment saturé ces derniers temps, d’ailleurs vous ne me voyez plus répondre après les matches parce que j’avais besoin de couper du foot et tout ce qui l’entoure. Ça fait quatre ans que je joue quasiment tous les matches, que je donne tout et j’avais besoin de souffler et maintenant ça va mieux. J’ai ressenti dès les vacances et pendant la préparation que la motivation n’était pas trop là et la pause m’a fait du bien. Il faut laisser passer ça parce qu’on sait qu’à un moment donné ça va revenir, même si on ne sait pas quand. Je venais le matin, je bossais, c’était difficile mais je savais que ça allait revenir. Il fallait juste être patient. Tout le monde était au courant et m’a soutenu. »

En zone mixte après la qualification en Coupe de la Ligue contre Rennes, le 30 octobre 2019

Sa saison en stats

23 matches (19 en Ligue 1, 3 en coupe de la Ligue, 1 en coupe de France)

1 but

8 cartons jaunes

1701 minutes

A lire aussi : 

Thomas Monconduit (Amiens SC) : « Comment espérer se maintenir avec de telles performances ? »

> Amiens SC : Alexis Blin, le sacrifice permanent

Laisser un commentaire