Arrivé l’été dernier à l’Amiens SC en provenance du club autrichien du FC Liefering, propriété du groupe Red Bull, Ulrick Eneme-Ella n’a toujours pas disputé le moindre match officiel en équipe première. De quoi précipiter son départ l’été prochain ? 

Des courtisans en France et en Angleterre

Parmi les recrues d’avenir de l’Amiens SC, Ulrick Eneme-Ella fait clairement partie des plus prometteuses du dernier mercato estival. Appartenant à la galaxie Red Bull, l’international français U19 n’a pourtant pas réussi à convaincre Luka Elsner durant cette première saison passée en Picardie. Si Jack Lahne, prêté en Suède depuis février, a réussi à jouer une poignée de minutes en Ligue 1, l’ancien Auxerrois a dû se contenter d’une seule apparition sur le banc de touche à Nîmes, en octobre dernier.

Auteur de quatre buts et autant de passes décisives en douze matches de National 3 (10 titularisations), l’attaquant de 18 ans doit pour le moment se contenter de miettes en attendant de pouvoir saisir sa chance chez les « A ». A moins qu’Ulrick Eneme-Ella soit dans l’obligation de s’exiler l’été prochain. Selon les informations de Goal, l’intéressé suscite les convoitises de deux clubs en Championship, Bristol City et Nottingham Forest, mais aussi de Strasbourg et Dijon en France.

Reste à savoir quelle sera la position des dirigeants amiénois au sujet d’Ulrick Eneme-Ella, qui pourrait également profiter d’une descente de l’Amiens SC pour faire un véritable bond dans la hiérarchie des attaquants et ainsi obtenir le temps de jeu si ardemment désiré. 

A lire aussi : 

Aurélien Chedjou (Amiens SC) : « Se lâcher et prendre le maximum de points »

L’Amiens SC ou le paradoxe permanent

3 Commentaires

Laisser un commentaire