Amiens SC : Un véritable malaise Gurtner ?

Amiens SC Gurtner
Panoramic

Invité de Salon VIP sur beIN SPORTS jeudi soir, Régis Gurtner a surpris tout son monde en faisant part de ses velléités de départ à l’issue de la saison. Une sortie médiatique marquante qui n’a pas laissé de marbre les polémistes de La Tribune des Sports de France Bleu Picardie, animée chaque lundi et vendredi par Mathieu Dubrulle. 

Une annonce surprise de Gurtner

Alors que l’Amiens SC va attaquer une série de sept matches en 21 jours, après avoir été contraint au repos en raison de la pandémie de Covid ayant frappé son vestiaire, Régis Gurtner a décidé de jeter un pavé dans la mare en révélant ses envies de départ sur le plateau de beIN SPORTS. « Très clairement, je suis en réflexion. Il y a déjà pas mal d’opportunités qui s’ouvrent à moi, plutôt en France. Je n’ai pas trop réfléchi à l’étranger. Je réfléchis plus au projet club. C’est une discussion que j’aurai avec mon président. Il me reste deux années de contrat, Amiens est un club auquel j’ai donné beaucoup et aujourd’hui le projet mis en place au début de saison, ce n’est pas comme si on m’avait menti mais presque, clame le gardien de but de 34 ans. J’aurais besoin en fin de saison d’avoir une discussion avec le président. »

Régis Gurtner (Amiens SC) : « Très clairement, je suis en réflexion ! »

Sollicité par nos confrères de France Bleu Picardie, Bernard Joannin n’a pas souhaité revenir sur cette sortie médiatique remarquée du dernier représentant de l’ère des Braqueurs. Et pour cause, c’est un véritable coup de tonnerre au sein de l’environnement du club. « On va décidément de surprise en surprise avec lui en ce moment, amorce Romain Pechon, le rédacteur en chef du 11 Amiénois. Il est resté après la descente en Ligue 2, on pensait tous qu’il allait finir sa carrière à Amiens et qu’un projet de reconversion était envisageable. Il avait même prolongé d’un an, un acte d’autant plus marquant que c’était le premier mouvement de l’intersaison. Finalement, même pas un an plus tard, il évoque un départ à neuf matches de la fin de saison. Et alors qu’on réclame constamment l’Union sacrée au sein de son club, le dernier représentant de l’ère des Braqueurs, le symbole du club évoque un départ, parce qu’on lui a presque menti. C’est une vraie onde de choc. »

Un départ inéluctable ?

« Cette phrase donne encore plus d’importance aux propos de Régis Gurtner, juge Antoine Caux, notre confrère du JDA. A ce stade de la saison, à cette question, les joueurs ont plutôt tendance à botter en touche, martelant que le moment n’est pas venu d’en parler. Là clairement, il ouvre la porte à un départ. S’il se lance là-dedans, il sait ce que ça veut dire derrière, ce que ça implique. » Reste à savoir ce qui a bien pu motiver Régis Gurtner à réaliser cette sortie médiatique en pleine saison, en dépit de tout cadre collectif. « Je pense qu’il y a une lassitude mentale, estime Jimmy, supporter et polémiste de l’émission. Il a le sentiment de s’être fait rouler dans la farine. Il a prolongé au début de la saison, puis il a vu les meilleurs joueurs partir, les hésitations au niveau du recrutement. Il a constaté qu’il n’y avait pas d’ambition au sein du club. » 

Régis Gurtner (Amiens SC) : « Je sens un truc pour cette fin de saison »

Au club depuis 2015, Régis Gurtner a peut-être aussi fait le tour de la question, finissant par « être un peu lassé par la situation après six saisons au club » rappelle Antoine Caux. « Il dit bien qu’il y a des opportunités, il s’est senti désiré. C’était peut-être aussi le moment pour vivre une belle dernière aventure. » Désormais une question se pose : Est-ce un simple coup de pression sur ses dirigeants pour ne pas revivre une deuxième saison dans l’anonymat de la Ligue 2 ou bien l’acte fondateur d’un prochain départ ? « Je pense qu’il veut faire un message, juge Jimmy. Si vous manquez d’ambition, j’ai la possibilité de partir. » Un avis que ne partage pas Antoine Caux : « Il est trop chez lui à Amiens pour avoir besoin de faire ça. S’il fait ça, c’est qu’il sait qu’il s’en va en fin de saison. Son comportement, différent depuis plusieurs semaines, a tout de celui d’un joueur qui va partir. »

Désormais, la balle est dans le camp des dirigeants de l’Amiens SC selon Romain Pechon, « qui doivent recevoir le joueur pour tirer la situation au clair« . « Et s’il veut réellement partir, il ne faudra pas le retenir. Autant pour lui que pour le club, il faudra savoir tourner la page, la page Gurtner et la page des Braqueurs. »

Source : France Bleu Picardie

Votre avis compte !

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
LOUIS
LOUIS
1 mois il y a

QUAND JE VOIS DREYER EN LIGUE 1A LORIENT
JE ME DIS QUE NOTRE GARDIEN NUMERO 1
MERITE DE REJOUER AU PLUS AU NIVEAU

A.D
A.D
1 mois il y a

Je suis pour son départ, malgré que ce soit l’un de mes 3 joueurs préférés de tous les temps. D’un côté, il pourra poursuivre sa carrière dans un club de ligue 1 et de l’autre, on pourra enfin tourner la page des braqueurs. Par contre, son départ doit signifier un total renouveau, nouveau projet sportif, nouvel entraîneur, pourquoi pas nouveau directeur sportif et pourquoi pas nouveau président. On doit se forger nos armes pour devenir un club avec une plus grande renommée que « club qui provient de la national ». Quitte à rester 10 ans en ligue 2, si c’est pour faire les 50 d’après en ligue 1, je dis oui.

TELLIER JEAN-JACQUES
TELLIER JEAN-JACQUES
1 mois il y a

Ce garçon a beaucoup donné à l’ASC. Combien de matchs il a sauvé ,on ne les compte plus. C’est un excellent gardien et il a totalement raison de penser à son avenir à 34 ans il mérite amplement de terminer sa carrière en L1; Je le soutiens dans sa réflexion en espérant que le staff le comprenne.

Belami
Belami
1 mois il y a

pars Régis, l’ASC ne te mérite pas !

Civodul
Civodul
1 mois il y a

Depuis quand notre avis compte pour Joannin, sz’il peut faire du fric et vendre Régis, il ne se retiendra pas…..Beaucoup de club ferait le contraire et proposerait une reconversion au sein du club pour remercier Regis, mais pas à l’ASC. Tout ce que je peux dire c’est que si Régis quitte le club, c’est que lavenir ne sera pas beau à l’ASC dans les saisons à venir…. Merci pour tout Monsieur Régis GURTNER, et j’espère que vous trouverez un bon club pour finir en beauté, vous le meritez largement.

Last edited 1 mois il y a by Civodul
Amiens SC Poyet

Romain Poyet (Amiens SC) : « On se doit d’être mieux classé »

Ligue 2 Amiens SC

Ligue 2 : Les résultats de la 32ème journée