Amiens SC : Une défaite encourageante contre Lyon ?

Face à l’Olympique Lyonnais, l’Amiens SC a concédé sa quatorzième défaite de la saison. Néanmoins, Eric Bala et les polémistes de l’émission la Tribune des Sports, diffusée chaque lundi sur France Bleu Picardie et animée par Mathieu Dubrulle, estiment qu’il y a du positif à retenir de cette rencontre. Même si Amiens est désormais barragiste avant d’aborder un mois de février déterminant. 

Un état d’esprit positif…

En quatre affrontements face à Lyon, Amiens n’aura jamais trouvé la clé cette saison. Toutefois, les hommes de Christophe Pélissier ont très certainement réalisé leur meilleur match face à ceux de Bruno Génésio, dimanche dernier. « Je m’attendais à ce que l’équipe baisse d’un cran en deuxième mi-temps. J’ai donc été surpris de la bonne prestation d’ensemble, se félicite Eric Bala, le président de l’association des anciens joueurs de l’Amiens SC. On a senti une équipe de Lyon qui avait du mal à marquer, tandis qu’on a eu des possibilités de le faire. Maintenant, on n’a pas su le faire malgré la fébrilité lyonnaise dans le dernier quart d’heure. »

Avant ça, les Amiénois avaient surtout réalisé une excellente entame de match. Dynamiques et portés vers l’avant, les coéquipiers de Thomas Monconduit, qui aurait pu ouvrir le score sans une intervention d’Anthony Lopes, ont rassuré Romain Pechon, rédacteur en chef du 11 Amiénois. « Amiens s’est enfin lâché, s’enthousiasme-t-il. On a retrouvé une équipe insouciante, à l’image de la saison dernière. On a toujours dit qu’on n’attendait pas forcément des points sur ce mois de janvier, avec Paris Lille et Lyon au programme. Maintenant, on voulait voir Amiens bousculer au moins son adversaire. Contre Lyon, ça a été le cas. »

…mais un classement peu reluisant

Toutefois, le bilan comptable s’avère négatif sur ce mois de janvier. « Amiens méritait très certainement de prendre un point ce week-end. Il y avait aussi la possibilité d’en prendre un à Lille et surtout de battre Angers au début du mois, énumère Jean-Louis Croci. Finalement, il n’y a qu’un point au bout, quasiment pas de buts marqués. C’est très inquiétant. » Longtemps au-dessus de la ligne de flottaison, l’ASC est finalement tombé dans la zone rouge après le succès de Dijon face à une formation monégasque en perdition, samedi soir.

Et si cela n’a « rien d’offensant de perdre 1-0 contre l’Olympique Lyonnais, un club qui n’est pas dans la même catégorie« , Antoine Caux regrettait davantage les points lâchés contre Angers (0-0) au tout début du mois. Dominateur de bout en bout, Amiens n’avait jamais su trouver la faille contre un concurrent direct pour le maintien. Un résultat d’autant plus frustrant que l’avenir du club en Ligue 1 va très certainement se jouer lors des confrontations directes. « Cela va se jouer entre cinq-six équipes, dont Amiens. On va encore aller à Dijon et Monaco puis recevoir Guingamp et Caen, rappelle Eric Bala. Si on perd ces matches, ce ne sera pas la peine d’espérer. »

Quoi qu’il en soit, au regard du visage affiché face à Angers et Lyon, Amiens a montré des prémices qui donnent espoir pour la suite de cette deuxième partie de saison, avec le maintien toujours en ligne de mire. 

Source : France Bleu Picardie

Publicités

Laisser un commentaire