Amiens SC Opoku
@Panoramic

Refondé de A à Z durant l’intersaison, le secteur défensif de l’Amiens SC reste celui qui suscite à ce jour le plus d’interrogations. Si le retour de Nicholas Opoku est accueilli avec beaucoup d’enthousiasme, la donne est différente au sujet des recrues estivales. Décryptage.

Publicité


Une défense trop jeune ?

Si l’Amiens SC n’a pas encore officialisé la venue de Boris Popovic, le défenseur central de 19 ans s’est bel et bien engagé pour trois saisons avec le club picard. « Ce n’est pas du lourd, juge Antoine Caux du JDA. Surtout, il ne semble pas correspondre au pedigree qui donnerait à Amiens des chances de se maintenir. On attend plutôt du joueur capable d’aller dans les bourbiers à Niort ou à Rodez. Sans doute qu’il y a du talent mais nous n’avons aucune statistique professionnelle le concernant. C’est un vrai pari. » « Ce n’est pas de nature à nous impressionner, surenchérit Romain Pechon. D’autant qu’un jeune défenseur central de 19 ans, on a déjà le prototype avec Nathan Monzango. Maintenant, peut-être que c’est un crack qui va exploser, qui avait besoin d’un nouvel environnement et qui avait besoin de redescendre d’un niveau. » 

Publicité


Laissé libre par l’AS Monaco, ce jeune défenseur serbe de 19 ans n’est a priori pas le titulaire au poste attendu par Luka Elsner depuis de très longues semaines. « Il est plutôt là pour intégrer la rotation aux côtés de Monzango, Opoku que pour être titulaire en défense centrale, confirme Romain Pechon. Reste à savoir si c’est un renfort, un joueur qui va apporter une plus-value à cet effectif ou bien une recrue qui ne va peut-être jamais percer, à l’instar des Labeau, Dekoke ou autres Talal. » Quoi qu’il en soit, il pourrait être une solution de repli tout à fait utile durant la saison. « On l’a vu avec la suspension d’Alphonse à droite, on sait aussi qu’il y aura des blessures, pour faire une bonne saison, il faut au moins trois défenseurs centraux« , glisse avec sagesse Lionel Herbet.

Publicité


Opoku, l’homme de base ?

Quoi qu’il en soit, Amiens ne compte pas en rester là, un défenseur central d’un tout autre calibre restant espéré d’ici la fin du mercato. Et parmi les pistes évoquées, celle menant à Aleksandar Radovanovic pourrait correspondre aux besoins du club picard. En attendant, un autre élément va tenter de poursuivre son acclimatation au championnat de France en la personne d‘Adam Lewis. « Il va sans doute falloir lui laisser du temps, prévient Romain Pechon. Il semble afficher un certain déficit physique qui demandera quelques semaines avant d’être compensé. Il faut aussi avoir en tête que c’est un latéral moderne, qui est avant tout un contre-attaquant plutôt qu’un pur défenseur. »

Publicité


Tandis que Mickaël Alphonse a été expulsé pour ses débuts, la seule certitude dans ce secteur de jeu semble donc être Nicholas Opoku, de nouveau prêté à l’Amiens SC par le club italien de l’Udinese. « On critique assez le recrutement pour ne pas dire que ça semble être une bonne pioche. Il connaît la maison et il n’a pas été le plus déplaisant à voir jouer la saison dernière, rappelle Antoine Caux. Il avait sans doute le potentiel pour jouer le maintien en Ligue 1, il est finalement en Ligue 2 avec nous. » Reste à savoir s’il fera la paire avec Nathan Monzango ou Emmanuel Lomotey contre le Paris FC. Si cette dernière option était retenue, elle serait synonyme de troisième charnière en autant de matches. Preuve supplémentaire que la défense picarde est toujours en chantier.

Source : France Bleu Picardie

A lire aussi : 

Amiens SC : Luka Elsner annonce « une semaine assez mouvementée »

Amiens SC : Boris Popovic arrive à Amiens

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments