Amiens SC : Une défense encore perfectible


Si la défense de l’Amiens SC a été son principal atout lors de sa première saison en Ligue 1, on ne peut pas lui dresser autant de lauriers cette année. Alors que l’attaque et le milieu n’ont pas vu leurs effectifs bouleversés à l’intersaison, la défense a beaucoup changé. En effet, l’arrivée de Jallet, Calabresi, Chedjou et Aleesami pour compenser les départs de Krafth, Pieters et El Hajjam n’ont pas encore apporté toute la sécurité à ce secteur de jeu. Car la défense semble avoir des difficultés en ce début de saison. Elle est nettement moins hermétique que les saisons passées. Voyons à quel point les statistiques confirment cette impression.

La suite après cette publicité

Nombre de buts encaissés : 15

Avec déjà 15 buts encaissés, l’Amiens SC compte parmi les plus mauvaises défenses de l’élite en étant classée au 16ème rang. Seuls Angers (16), Toulouse (16), Nice (17) et Monaco (21) ont davantage ouvert leurs portes aux buteurs adverses. Bien loin de Reims (4), du PSG (5) ou encore de Nantes (6). Il serait bon de retrouver la solidité d’antan.

La suite après cette publicité

Classement des défenses - Saison 2019-20 - 10ème journée
Source LFP.fr

Nombre de clean-sheets : 1

Si le nombre de buts encaissés en dit beaucoup sur les performances de la défense, le nombre de match sans but encaissé pour Régis Gurtner est aussi à remarquer. Il a pris au moins 1 but dans chaque rencontre, sauf face au LOSC, le 17 août dernier. Seul Nice fait moins bien avec des buts encaissés à chaque rencontre. La série en cours pour l’ASC est de  8 matchs consécutifs avec au moins un but contre. A titre de comparaison, l’an passé, Régis Gurtner avait réussi 2 clean-sheets en 10 matchs joués (pour 11 sur toute la saison). Sur ce point aussi, il y a une marge de progression possible.

La suite après cette publicité

Nombre de buts encaissés après avoir ouvert le score : 5

Cette saison, l’Amiens SC ouvre souvent le score dans ses matchs, ce qui est une statistique plutôt positive. Les Amiénois prennent souvent l’initiative. Par contre, ce qui est un peu moins rassurant, c’est qu’après avoir marqué, l’équipe encaisse très souvent un but à son tour. Ainsi l’ASC a ouvert la marque à 5 reprises entre la 5ème et la 9ème journée et s’est fait rejoindre à chaque fois (Lyon, Metz, Bordeaux, Angers et Marseille). Mais au final, ce sont 2 victoires, 2 nuls et une défaite et 8 points dans l’escarcelle. Là aussi, il y a matière à progresser dans la conservation du résultat.

La suite après cette publicité

Nombre de buts encaissés sur corner : 4

S’il est un chiffre qui montre que les hommes de Luka Elsner doivent s’améliorer, c’est sur le nombre de buts pris sur phase arrêtée, et plus particulièrement sur corner. Avec 4 buts encaissés sur corner, l’ASC propose la pire performance de toute la Ligue 1. Par exemple, le week-end dernier dans le Gard, Régis Gurtner a pris un but sur l’une des seules actions nîmoises dangereuses, sur un coup de pied de coin. Est-ce un manque de vigilance systématique, un mauvais placement ? Dans tous les cas, l’équipe dans son ensemble doit s’améliorer sur ce point, de toute urgence.

Comme les statistiques l’indiquent, la défense de l’Amiens SC devra devenir plus hermétique pour que le club obtienne de meilleurs résultats. Sa survie en Ligue 1 dépendra surtout de sa solidité retrouvée. Est-ce que le retour du capitaine Prince Gouano en défense centrale aidera ses coéquipiers ?

Josué LIENARD

A lire aussi : 

Amiens SC : Prime à l’attaque

Bilan : L’Amiens SC n’a plus peur des gros

Laisser un commentaire