Bakaye Dibassy Amiens SC

L’un des points forts de l’Amiens SC lors des saisons précédentes était sa solidité défensive, particulièrement lors de son arrivée en Ligue 1. Cette saison, le nombre de buts encaissés est en nette augmentation. En effet, avec déjà 14 buts dans les filets de Régis Gurtner au bout de 9 matchs, les statistiques ne sont pas bonnes. 

Une première saison très réussie

Lors de son arrivée en Ligue 1, l’Amiens SC disposait d’un effectif plus léger. Il était principalement composé de ses braqueurs du National et de la Ligue 2, accompagnés de Gaël Kakuta, Moussa Konaté et Serge Gakpé en attaque, de Bongani Zungu au milieu et de Prince Gouano en défense. Si l’objectif numéro un était le maintien, l’un des principes fondamentaux de l’équipe de Pélissier était de solidifier la défense. Et cela avait plutôt bien fonctionné avec à peine plus d’un but encaissé à chaque rencontre. La défense amiénoise était la 4ème du championnat. Fermée à double tour.

Une deuxième saison moins flamboyante

Lors de la saison précédente, les mêmes principes ont été mis en place avec de nouveaux joueurs. Cela a moins bien fonctionné avec une moyenne en hausse, même si la fin de saison et ses cinq résultats nuls et vierges ont permis aux joueurs d’améliorer les statistiques de façon spectaculaire. Joli rétablissement.

Vers une troisième saison Portes Ouvertes ?

Cette saison, la tendance est à la hausse. Avec presque 1,7 but encaissé par match, les chiffres pourraient faire penser que l’ASC se situe dans la zone de relégation. Mais il n’en est rien, car l’attaque performe un peu mieux que les saisons passées et équilibre le bilan chiffré. Peut mieux faire.

Les buts encaissés en 2019-20
en 9 matchs – 14 buts soit 1,69 but par match (16ème défense)

Les buts encaissés en 2018-19
en 9 matchs – 13 buts soit 1,44 but par match (10ème défense)
sur la saison 38 matchs – 52 buts soit 1,37 but par match (12ème défense)

Les buts encaissés en 2017-18
9 matchs – 11 buts soit 1,22 par match (7ème défense)
sur la saison 38 matchs – 42 buts soit 1.11 but par match (4ème défense)

Même si les chiffres ne sont pas très bons, ils pourraient s’améliorer si la tendance des derniers matchs se confirmait. Mais comme nous le remarquons ces deux dernières années, les défenses avaient des résultats assez semblables entre la 9ème et la 38ème journée de championnat. Puisse l’Amiens SC faire mentir ces statistiques d’ici le mois de mai prochain.

A lire aussi : 

Amiens SC : Prime à l’attaque

Bilan : L’Amiens SC n’a plus peur des gros

Laisser un commentaire