Amiens SC : Une malédiction, vraiment ?

Troyes Amiens SC
Panoramic

Déjà défait pour la sixième fois cette saison au stade de l’Aube samedi soir, l’Amiens SC n’aura pris qu’un tout petit point au mois de novembre. Sans réaction après avoir concédé l’ouverture du score, les hommes d’Oswald Tanchot ont nouvelle fois encaissé un but juste avant de rentrer au vestiaire. De quoi nourrir les flops du 11 Amiénois pour cette 12ème journée de Ligue 2 BKT.

L’Amiens SC, un avion sans réaction

Après avoir concédé un nul frustrant face à Clermont avant la trêve internationale, l’Amiens SC se présentait avec la ferme intention de décrocher quelque chose d’un déplacement périlleux face à un vrai candidat à la montée. Malgré une bonne entame de match ponctuée de deux vraies opportunités d’ouvrir le score, les Amiénois ont semblé perdre toute velléité après avoir concédé l’ouverture du score sur la première occasion troyenne. De quoi s’interroger sur la force de caractère d’une équipe qui a ensuite totalement perdu le fil. Le problème serait-il alors mental alors que les Amiénois ont su prouver en fin de match qu’ils avaient sans doute les armes pour revenir avant ?

Amiens SC : Dix minutes puis le néant

Une malédiction, vraiment  ?

A 1-0 pour les locaux et trois quarts de match restant à jouer, il n’y avait pas le feu et les hommes d’Oswald Tanchot pouvaient encore y croire. Mais en perpétuant une fâcheuse habitude depuis leur retour en Ligue 2 de concéder un but juste avant la mi-temps, les Picards se sont ainsi sérieusement compliqués la tâche. Mais alors, faut-il comme Alexis Blin en conférence d’après match invoquer une quelconque malédiction ? Sans doute pas et nul doute que le coach principal de l’ASC devra mettre l’accent sur la nécessité de mieux gérer ces moments charnières d’une rencontre.

Alexis Blin (Amiens SC) : « Se remettre la tête à l’endroit »

Un lourd tribut

A peu près personne au stade ou derrière son écran ne put dire, à l’issue de la rencontre, pourquoi Arnaud Lusamba avait été exclu dans les arrêts de jeu. Pour cela il aurait sans doute fallu pouvoir interroger le corps arbitral. Et cela a pourtant son importance. Car avant d’entamer une semaine qui sur le papier semble plus à la portée d’une équipe pas encore prête à faire tomber les cadors du championnat, ce rouge pourrait compliquer la tâche du staff amiénois qui va devoir se passer de son meneur de jeu pour la réception de Dunkerque, en attendant que la commission de discipline ne délivre son verdict définitif. Et si on y rajoute la blessure en début de match de Sanasi Sy titulaire en puissance au poste d’arrière gauche et sans doute forfait mardi soir lui aussi, l’ASC a vraiment payé un lourd tribut de son déplacement dans l’Aube.

Oualid El Hajjam (Troyes) : « Triste de voir l’état actuel de l’Amiens SC »

Cédric QUIGNON

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Amiens SC Régis Gurtner

Amiens SC : Régis Gurtner joueur du mois de novembre

Valenciennes Amiens SC Coupe de France

Vers une annulation de la coupe de France ?