Amiens SC – Valenciennes : les tops et les flops


Toujours incapable de s’imposer durant sa préparation, l’Amiens SC s’est incliné face à Valenciennes, mercredi soir, à domicile (1-2). Un match qui a confirmé les bonnes dispositions de certains et qui a mis en lumière les difficultés des autres. Tour d’horizon de quelques performances individuelles.

La suite après cette publicité

Ils ont marqué des points

Déjà en vue contre le FC Chambly, Valentin Gendrey a confirmé ses bonnes dispositions face à la très bonne offensive de Valenciennes. S’il est malheureusement crédité du but égalisateur contre son camp, le latéral droit, reconverti défenseur central par Luka Elsner pendant cette préparation s’est souvent montré à son avantage. Bon dans le placement et dans la relance, Gendrey a certes souffert contre un difficilement tenable Teddy Chevalier, mais il a souvent tenu une défense qui s’est trouvée dans la difficulté sur les accélérations nordistes.

La suite après cette publicité

Outre le premier but de la préparation, Jayson Papeau a été un véritable poison pour l’arrière-garde valenciennoise. L’ancien de Sainte-Geneviève a réussi à casser les lignes nordistes grâce à ses courses, sa vision de jeu et sa technique. Auteur d’une très belle frappe pour ouvrir le score, il aurait pu être crédité d’une passe décisive grâce à des coups de patte de très grande qualité. Clairement, le milieu de terrain a réussi sa prestation.

La suite après cette publicité

Après Christopher Lannert, c’est Rafael Bandeira qui a réussi une prestation plutôt intéressante sur le côté droit de la défense amiénoise. Arrivé en janvier dernier depuis la Juventus, le Portugais a obtenu sa première titularisation sous Luka Elsner. Capable de bonnes choses offensivement, il n’a pas été ridicule sur le plan défensif. S’il n’a probablement pas l’étoffe d’un titulaire, il pourrait être une bonne rotation pour l’effectif samarien.

La suite après cette publicité

Ils ont montré des limites

S’il aide souvent ses partenaires par la voix, Yohann Thuram-Ulien ne rassure pas vraiment par ses prestations sur le terrain. Preuve en est, ce premier but encaissé où, par manque de concentration visiblement, le portier amiénois était surpris par une passe en retrait anodine de Gendrey qui finissait au fond.

Censé être le fer de lance de l’attaque samarienne, Juan Otero a de nouveau déçu sur le front de l’attaque picarde. Incapable de faire la différence par la vitesse, il a souvent manqué de spontanéité dans le dernier geste pour faire mal à Jérôme Prior, comme sur la passe délivrée par Jayson Papeau où le Colombien aurait dû faire la différence.

S’il n’a pas été aidé défensivement, Sanasi Sy a été en grande difficulté tout au long de la rencontre. Entre un placement souvent défaillant et un apport offensif très relatif, il a semblé très compliqué pour lui de se mettre au niveau face à une bonne équipe de Ligue 2. Un passage difficile pour le latéral gauche.

A lire aussi : 

Luka Elsner (Amiens SC) : « Il est grand temps que les choses bougent ! »

L’Amiens SC ne goûte toujours pas au succès

Laisser un commentaire