paris

Insatiables ! Après trois victoires d’affilée à domicile et une série débutée de trois matches sans défaite, les Amiénois remettent le couvert ce samedi avec l’ambition de poursuivre leur régime grossissant ! Mais attention, face à eux se dressent des Angevins qui vivent leur quatrième saison depuis leur retour parmi l’élite et ils ont toujours autant la Dalle ! Ainsi, si vous souhaitez continuer à mettre du beurre dans les épinards comme y parviennent vos experts en paris depuis la reprise de janvier (encore deux paris validés la semaine dernière), il va falloir bien choisir les plats qui composeront votre menu de samedi avec un leitmotiv : préférer les mets locaux pour éviter l’indigestion ! Allez, à table, enfin à vos paris !!

Publicité

Amiens s’apprête donc à affronter une équipe pourtant à priori à sa portée mais que le club picard n’a pas encore su faire tomber en trois rencontres en Ligue 1. Alors, nouvelle désillusion ou troisième victoire à l’extérieur de la saison ? Mais surtout, qui sera capable de faire trembler les filets angevins en l’absence de Serhou Guirassy ?

Publicité

L’Amiens SC devra avoir la dalle !

Le pari « Entrée, plat… et dessert ? » (Cédric)

En pleine bourre dans ce mois de mars où ils demeurent invaincus, les Amiénois vont se présenter au stade Raymond Kopa avec beaucoup d’ambitions. Et même en l’absence de Serhou Guirassy, le 4-4-2 providentiel de Christophe Pélissier devrait être encore reconduit ce soir. On ramène au moins un point avant la trêve internationale pour poursuivre la série ?

Publicité

Amiens ou match nul à 1,68.

Le pari « une raclette à partager » (Morgan)

Dans une meilleure forme, l’Amiens SC joue une autre équipe dans une bonne forme aussi. Alors, on se retrouve dans un rectangle vert et on se pose autour d’une bonne raclette ?

Publicité

Les deux équipes marquent à 1,94.

Le pari « Les tripes du Mans, ça dure longtemps ! » (Cédric)

Unique buteur lors de la première victoire de l’ASC à l’extérieur (à Toulouse, 0-1), Alexis Blin a retrouvé une place de titulaire dans l’entrejeu amiénois et sort d’une grosse performance face à Nîmes. Et si le natif du Mans nous refaisait le coup ?

Alexis Blin buteur à 16.

Le pari « premier petit pot pour bébé » (Morgan)

Plutôt que de prendre des joueurs à vocation défensive comme mon acolyte en paris, autant mettre tout son PEL sur le joueur qui, chaque jour, impressionne un peu plus son monde. Cheick Timité qui s’est vu son centre-tir/but accordé à un Rémois lors de la dernière sortie amiénoise va enfin faire trembler les filets adverses, c’est écrit.

Cheick Timité buteur à 5,10.

Le pari « Un space cake pour clôturer le festin » (Cédric)

Pourtant arrivé sur la pointe des pieds lors de l’ultime journée du mercato d’hiver, Erik Pieters n’en fini plus de séduire. Auteur du but de la victoire face à Nîmes, le batave a montré qu’il serait un pilier de l’effectif de Christophe Pélissier dans la course au maintien. Alors Erik, on double la mise et on fait sauter la banque ?

Erik Pieters dernier buteur du match à 46 (soit un gain potentiel de 4600 € avec le bonus Winamax de 100 €).

Les côtes sont à retrouver sur Winamax.

Cédric QUIGNON et Morgan GRESSIER

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire