Antoine Buron (Amiens SC b) : « Le mode de fonctionnement reste le même »

Antoine Buron Amiens SC b

A la tête de l’équipe réserve de l’Amiens SC, Antoine Buron est soulagé que ses joueurs puissent continuer à s’entraîner en dépit du confinement mis en place pour lutter contre la pandémie de la Covid-19. En attendant la reprise de la compétition, il dresse un bilan plutôt positif du début de saison.

La gestion du Covid

« Il est logique de suivre les décisions gouvernementales. On voit les dégâts humains que ce virus provoque. Nous avons pris ces décisions avec philosophie mais nous avons la chance de pouvoir nous entraîner et continuer de former nos jeunes joueurs. Chez nous, dans le staff ou chez les joueurs, quasiment personne n’a été touché. Nous relativisons et surtout nous continuons à travailler chaque jour. »

Le bilan après deux mois de compétition

« Nous avons disputé six matches seulement et nous avons gagné deux fois, obtenu un nul. Nous avons donc sept points. Ce bilan n’est pas satisfaisant au plan comptable mais je pense qu’au niveau du contenu, nous devrions avoir de meilleurs résultats. Au cours de certains matches, nous avons fourni des prestations cohérentes et de ce fait, nous n’avons pas toujours ramené les points que nous méritions. »

National 3 : Alerte rouge pour l’AC Amiens, l’Amiens SC (b) respire

Une équipe en apprentissage

« Par rapport au groupe qui est très jeune, par rapport à certaines désillusions, je trouve que nous avons gardé le cap. Ce que nous fait devant Chantilly doit nous inciter à continuer. Les joueurs sont sur le bon chemin. Lors des entrainements, nos jeunes ne sont pas ménagés. Ils sont à l’écoute et c’est pourquoi, j’ai tendance à tirer un bilan positif car j’ai le sentiment que ces jeunes ont vraiment envie d’apprendre. Maintenant, il faut engranger des points au plan comptable. »

Un process conservé

« Nous continuons à travailler sous forme de groupe en cette période. Vous savez, nous commençons à parler du match en fin de semaine car ce qui nous intéresse c’est la formation du joueur. Nous travaillons de la même manière et notre fonctionnement est exactement le même sauf qu’il n’y a pas de match officiel. Nous avons mis en place un mode de fonctionnement qui va du mardi au dimanche et je vous assure que les garçons sont concernés sur des séances Nous tentons néanmoins de garder cet esprit compétition et les garçons continuent de bosser. En dépit de la crise sanitaire, le mode de fonctionnement reste le même. »

Source : Amiens Football

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Ligue 2 : Eickmayer retrouve la forme

Oualid El Hajjam Amiens Troyes

Oualid El Hajjam : « Amiens reste une période inoubliable »