Antoine Buron Amiens SC b

En supériorité pendant une demi-heure et pensant avoir inscrit le but de la victoire à l’entame du temps additionnel, l’Amiens SC (b) a finalement dû se contenter d’un match nul au goût amer contre la réserve de Boulogne-sur-Mer (2-2), samedi soir. C’est en tout cas le sentiment de son entraîneur, Antoine Buron. Entretien.

Publicité


On imagine que ce match doit vous laisser des regrets…

Totalement. Ayant joué une bonne partie de la seconde période en supériorité numérique, on ne peut qu’avoir des regrets. Quand on marqué à la 92e minute, ça doit donner les trois points. Malheureusement, on s’oublie un peu sur le dernier coup de pied arrêté et notre adversaire égalise. Tout cela fait que mon sentiment est très mitigé. Je suis très déçu du résultat, très déçu pour les joueurs parce que l’état d’esprit affiché était vraiment le bon. Dans des conditions de jeu vraiment pas évidentes, on a également su appliquer le plan de jeu, avec un groupe de joueurs très solidaires. On méritait vraiment la victoire ! Avec un tel nombre d’occasions, on doit être capables de se mettre à l’abri. A un moment donné du match, on doit mener 3 ou 4-1 mais on ne le fait pas. On pèche encore par notre manque d’efficacité offensive. C’est rageant mais je suis rassuré parce que je pense qu’on tient un match qui n’est pas loin d’être un match référence.

Publicité


Quel discours avez-vous tenu à vos joueurs ? 

Je n’ai pas pu laisser de côté ce qui s’est passé et me contenter d’un 2-2 à onze contre dix. Pour autant, j’avais des interrogations sur la capacité de ce groupe à répondre présent sur le plan mental, à se montrer capable de créer quelque chose sur 90 minutes. Ils m’ont donné une première réponse et c’est ce que je leur ai dit. Ce n’est pas terminé, ce n’est pas une fin en soi. Je ne peux pas me contenter de ça mais c’est une bonne base et un premier motif de satisfaction. C’est encourageant pour la suite.

Publicité


Il faut désormais gagner pour éviter de rester dans cette zone dangereuse…

Il y a encore plein de choses à travailler. Cette équipe est jeune, avec tout ce que cela amène de positif dans l’envie et l’engouement. Maintenant, il y a aussi cette inexpérience qui se ressent dans ce genre de match qu’on doit gagner 3 ou 4-1 sans aucun souci. Depuis le début de saison, on a enchaîné des scénarios différents sur tous les matches que l’on a joués. A un moment donné, on doit capitaliser, on ne peut pas se cacher derrière le discours de l’apprentissage chaque semaine. On doit valider par des points et notre faculté à ne plus reproduire les mêmes erreurs. Chaque week-end, on avance, on ajoute du positif. Maintenant, je suis d’accord pour dire qu’il faut sortir de cette zone un peu galère et ainsi se donner un peu de confiance.

Publicité


Tous propos recueillis par Romain PECHON

BOULOGNE-SUR-MER (b) – AMIENS SC (b) : 2-2 (0-0)

4ème journée de National 3

Stade de la Waroquerie, St Martin Boulogne

Arbitre : M. Levecque

Buts : Niasse (72′, SP), Chmiti (90’+4) pour Boulogne ; Baiche (62′), Tokpa (90’+2) pour Amiens.

Expulsion : Diatta (61′) pour Boulogne

AMIENS SC (b) : Coudert – Assogba, Diagne (c.), Xantippe, Titebah – Ouhatti (Drouart, 73e), Coupelle (Thiam, 83e), Obambot – Baiche, Gomez, Tokpa

Remplaçants : Rongier (g.), Drouart, Hérault, Minin, Thiam

Entraîneur : Antoine Buron

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments