Antoine Buron : « Il faut gagner en régularité »

Satisfait du résultat et aussi du visage affiché face à Marcq-en-Baroeul, Antoine Buron entend profiter de ce premier succès, depuis sa nomination à la tête de l’Amiens SC (b), pour continuer à faire progresser son équipe.  

Avant ce match contre Marcq-en-Baroeul, vous aviez axé votre discours sur l’état d’esprit à avoir. Etes-vous satisfait à ce niveau-là ?

Il y a eu une évolution par rapport à ce que j’ai vu contre Le Touquet. Même s’il n’y avait pas eu une victoire au bout, j’ai senti une réaction de la part du groupe avec des garçons qui ont plus envie de produire les efforts ensemble. Et en plus, ils sont récompensés donc cela va leur montrer que s’ils respectent ces fondements, ils auront plus de chances d’obtenir des points. Je suis satisfait même s’il y a encore du boulot sur ce point car on sent par moments dans le match, qu’il nous manque de constance.

C’est le principal axe de progression ?

Oui, à travers notamment nos principes de jeu. Même si on est la dernière équipe de formation, on se doit donner de continuer à former donc il faut gagner en régularité dans l’état d’esprit, être constant du début à la fin. Comme en témoigne leur réduction du score deux minutes après notre deuxième but, on a encore des aspects sur lesquels on doit progresser. Cela fait bien partie des axes de travail que l’on doit travailler.

Il va falloir capitaliser sur cette victoire pour enchaîner et raccrocher le bon wagon…

Oui, il faut capitaliser ce succès à l’extérieur. Cela permet de travailler pendant une semaine plus sereinement avant un nouveau déplacement, mais il ne faut pas que l’on s’endorme. On se construit par des victoires uniquement si on a une capacité de remise en question dès le lendemain, lors de notre premier entraînement de la semaine. C’est à nous, le staff, d’être vigilants là-dessus et de les mettre en garde. C’est bien, on a bien travaillé et on est récompensé aujourd’hui mais il doit y avoir une remise en question chaque semaine. On ne doit pas tout voir en rose, car il y a encore de gros axes de travail et on est perfectible sur de nombreux points. En tout cas, cela nous donne de la confiance et nous permet de bien travailler cette semaine.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire