Antoine Kombouaré : « Je suis peiné pour Gouano »

Antoine Kombouaré Dijon FCO

Très affecté par l’incident raciste survenu contre Prince Gouano, Antoine Kombouaré a affiché son soutien envers le capitaine de l’Amiens SC avant de revenir sur la déception de ne pas avoir pu remporter cette rencontre.

La suite après cette publicité

Les insultes envers Gouano

« La connerie humaine ça m’enrage ! J’ai cru comprendre que l’idiot a été arrêté et c’est bien. Ce qui était convenu avec l’arbitre c’était que si ça continuait, le match était arrêté, avec les conséquences qu’il y aurait pu avoir. C’est très grave et ça ne doit pas exister ! Je suis peiné pour Gouano. Il a été pénalisé parce qu’il n’était plus dans son match. Juste après l’épisode, il est retourné voir les supporters, donc il était perturbé. Le pire c’est qu’on aurait pu gagner grâce à cet incident ! Les mesures doivent être prises par les instances du foot. Voir le club dont je suis l’entraîneur porter plainte, ça me ravit, ça me rassure. C’est une décision forte et importante. Ce n’est pas la première fois que je vis ça. Quand j’étais à Valenciennes, Abdeslam Ouaddou avait vécu ça à Metz et ça ravive des mauvais souvenirs. Ce qui est dramatique pour nous, c’est qu’on n’a toujours pas pris de mesures importantes.

La suite après cette publicité

L’analyse du match

Le match dans son ensemble est une grosse déception par rapport au résultat parce qu’on a perdu deux points. J’ai énormément aimé la prestation de mes joueurs. C’était un match plein, on a été très solide défensivement, on a produit du jeu, on s’est procuré beaucoup d’occasions. On n’a pas été précis dans le dernier geste avec un peu de maladresse, de la précipitation, un peu de pression aussi, à l’image de la dernière occasion de Naïm Sliti. C’est à l’image de notre match cette occasion. Je suis fier de la prestation de mes joueurs, et je n’oublie pas que ça faisait longtemps que l’on n’avait pas pris de but. Très honnêtement, quand on a perdu contre Nice, j’aurais signé pour prendre quatre points sur six contre Lyon et Amiens. »

La suite après cette publicité

Propos recueillis par Romain PECHON

2 Commentaires

  1. Tout mon soutien à Prince Guano, qui est un grand Monsieur !!! On y va il ne faut pas se laisser abattre par des  » petites cervelles !!!!!

Laisser un commentaire