Arnaud Lusamba (Amiens SC) : « Ne plus perdre jusqu’à la fin de la saison »

Amiens SC Lusamba
Panoramic

Parmi les joueurs les plus réguliers cette saison, Arnaud Lusamba aspire à terminer la saison sur une bonne note. Outre le rôle d’arbitre dans la course au maintien, le milieu de terrain de l’Amiens SC veut entretenir la série d’invincibilité actuelle sur les trois matches restant à disputer. Entretien. 

Arnaud, dans quel état physique êtes-vous avant ce septième match en l’espace de trois semaines ?

Honnêtement, on est un peu fatigué. Ça s’est vu en deuxième mi-temps contre Dunkerque où il ne restait plus grand-chose dans les réserves. Là on a récupéré un peu mais cet enchaînement n’était pas facile du tout physiquement.

L’Amiens SC au bout du rouleau avant Guingamp ?

Comment faire pour essayer de se présenter tout de même dans les meilleures dispositions possibles face à Guingamp ?

C’est beaucoup de récupération invisible. Il faut essayer de dormir un maximum, faire des soins. Ce qui est compliqué aussi c’est la concentration. Quand on est fatigué, on a tendance à être moins lucide et moins concentré. C’est sur ces petits détails que l’on gagne ou que l’on perd, notamment quand l’enchaînement de match est grand. Maintenant, la série d’ensemble fait du bien. On s’est dit qu’on ne souhaitait plus perdre jusqu’à la fin de la saison, pour l’instant c’est bien parti, mais il en reste trois.

On a le sentiment que l’état d’esprit n’est plus le même depuis la défaite contre Chambly ?

Je dirais qu’on est plus libéré étant donné que c’est bientôt la fin de saison et que, malheureusement, on n’a rien à jouer plus haut. Les joueurs sont plus libérés, ça se voit. On marque des buts, l’état d’esprit est vraiment top sur ces derniers matches. Chambly, c’était une défaite très difficile à accepter. Ils jouaient leur vie, c’était un derby et je n’ai pas aimé notre attitude collective. On a eu le sentiment de s’être laissé faire et cette défaite a laissé pas mal de séquelles mentales. On avait déjà l’esprit tourné vers les vacances et cette défaite nous a réveillés. Le championnat n’est pas fini et c’était un mal pour un bien même si ça a fait très mal mentalement.

[J36] Toujours aucun retour pour l’Amiens SC contre Guingamp ?

Le championnat semble en mesure de plutôt bien se terminer après cette saison si longue et parfois difficile ?

Honnêtement, oui. La saison n’a pas toujours été facile. Elle aurait pu être plus belle mais je pense qu’on a loupé des tournants avec certains matches que l’on aurait dû gagner. Ca reste quand même une bonne saison dans l’ensemble.

Vous êtes pleinement concerné par l’idée de jouer aussi ce rôle d’arbitre jusqu’à la fin de saison ?

Exactement. Il faut que l’on se respecte, que l’on respecte l’adversaire, que l’on joue les matches à fond et si on doit perdre c’est parce que l’adversaire a été meilleur que nous, pas parce qu’on a laissés passer le match. Contre les adversaires qui jouent le maintien, ça se sent dans les duels parce qu’ils y vont à 150% en étant motivé, ils ne font que s’encourager sur le terrain. On sent quand une équipe joue sa vie et quand c’est un match sans trop d’enjeu.

L’Amiens SC s’installe dans la première partie de tableau

Cela suffit à se motiver pour ne pas terminer la saison en roue libre ?

Tout d’abord, c’est notre travail ! La saison n’est pas finie, on n’est pas en vacances. C’est jusqu’au quinze mai que l’on doit jouer. Il faut que l’on respecte le championnat. On n’est pas là pour laisser untel gagner. On est payé pour ça et on se doit de faire au-dessus du minimum.

Propos recueillis par Romain PECHON avec Adrien ROCHER

Votre avis compte !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Amiens SC Guingamp

Amiens SC : Guingamp ou la merveille de Mickaël Alphonse

Dunkerque Amiens SC

Amiens SC : Grégoire Coudert sera titulaire contre Guingamp