Devenu un élément incontournable aux yeux de Luka Elsner, Arturo Calabresi s’est imposé sans faire de bruit sous le maillot de l’Amiens SC. Une étape que le défenseur italien juge importante dans sa carrière. 

Annonces

Une expérience enrichissante

« C’est ma première saison hors d’Italie et je ne regrette absolument pas cette opportunité. Pour un joueur italien, ce n’est jamais anodin de partir jouer ailleurs. Nous avons moins cette facilité à quitter nos proches et à parcourir l’Europe comme on peut l’avoir, par exemple, en France, pour s’imposer dans un nouveau contexte, un nouveau Championnat. Quitter l’Italie est même parfois assimilé à un échec. Mais pas pour moi… Ce prêt à Amiens est une superbe occasion de démontrer ma valeur, tout en découvrant une nouvelle culture et une ville à taille humaine. Voyager, changer de cadre, ne peut pas me faire peur. Depuis que j’ai quitté les équipes de jeunes de la Roma en 2015, j’ai pas mal bourlingué. »

Annonces

Une adaptation difficile

« Vous savez, je suis le classique défenseur italien, habitué à un jeu plutôt tactique, pas à piquer des sprints à tout-va. Et là, au début, disons les trois premiers matches, je me sentais dépassé. « Merde, tu ne vas pas en choper une ! » Mais je me suis accroché, j’ai trouvé le rythme juste et vécu l’aventure à 100%. Et ce 4-4 face au PSG, quel souvenir ! »

Annonces

Source : France Football

A lire aussi :

Arturo Calabresi (Amiens SC) : « Il faut que nous gardions tous une attitude responsable »

Arturo Calabresi (Amiens SC) : « Nous pouvons encore faire mieux »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments