Aurélie Caze : « Heureuse de finir sur une bonne note »

Figure de la section féminine de l’Amiens SC, Aurélie Cazé a disputé son dernier match sous le maillot amiénois à l’occasion de la finale de Coupe LFHF contre Hénin (4-0), lundi. Brassard de capitaine au bras, la milieu de terrain a réussi sa sortie. Entretien.    

Aurélie, c’était donc votre dernier match avec Amiens ?

Tout à fait. Je suis professeur d’anglais et je vais être muté dans l’académie de Grenoble. C’était mon dernier match avec l’Amiens SC et il avait forcément une saveur particulière. Après la montée, on obtient cette victoire en Coupe, je suis vraiment heureuse de finir sur une bonne note.

Vous ne pouviez rêver plus beau cadeau… 

Ça fait vraiment plaisir. Les copines m’ont célébrée à la fin, ce n’est que du bonheur. On voulait vraiment gagner cette Coupe, dont on était les tenantes. Même si on a eu du mal en première mi-temps, on a su trouver les ressources pour atteindre notre objectif. La montée acquise, on était cataloguée comme une équipe de D2, il fallait faire honneur à notre statut en gagnant. Maintenant, j’espère que l’Amiens SC va réussir en D2.

Et vous l’avez fait en arborant ce brassard de capitaine… 

L’année dernière, j’étais vice-capitaine. Cette saison a été plus compliquée pour moi, j’ai moins joué en raison du travail. Je n’ai pas pu être là à tous les matches et c’est vraiment un beau cadeau du staff de m’avoir mise capitaine pour ma sortie.

Même si je ne partais pas, la question de continuer se posait déjà (…) Je pense avoir fait mon temps.

N’avez-vous pas une pointe d’amertume d’arrêter l’aventure à ce stade ? 

Un peu parce que c’était un objectif personnel aussi. Après, je sais que j’arrive à un âge (32 ans) où j’ai autre chose à penser d’un point de vue personnel. Il est difficile d’allier la vie professionnelle et la passion pour le football quand on joue au niveau amateur. De toute façon, même si je ne partais pas, la question de continuer se posait déjà. La D2 signifie des déplacements bien plus longs, c’est un investissement supplémentaire à avoir. Je pense avoir fait mon temps.

On imagine que vous allez rester attentive à la situation de l’Amiens SC… 

Bien sûr ! J’ai joué ici pendant des années, j’ai fait mes études à Amiens, j’ai travaillé pendant sept ans ici, j’ai mes amies dans l’équipe. Je vais les suivre attentivement et devenir la première supportrice de l’Amiens SC la saison prochaine !

Propos recueillis par Romain PECHON 

Laisser un commentaire