Onzième et premier non-relégable au moment d’accueillir Marcq-en-Baroeul, le leader invaincu, l’AC Amiens est en situation d’alerte selon son entraîneur, Azouz Hamdane. Entretien. 

Publicité


Avec du recul, quel sentiment vous laisse ce match nul contre la réserve de l’Amiens SC pour lancer cette nouvelle année ? 

C’est toujours de la frustration ! C’est embêtant de mener à deux reprises et de se faire reprendre à chaque fois. C’est embêtant de se dire qu’il faut mettre trois buts pour espérer remporter un match à l’extérieur. Si on continue comme ainsi, ça va devenir problématique. On a de bons joueurs devant mais on n’a pas non plus les capacités de mettre avec certitude trois ou quatre buts à chaque match ! Il faut que chacun réfléchisse à son investissement sur le plan défensif parce que ça ne peut pas continuer comme ça. Cela fait plusieurs semaines que j’en parle, c’est désormais aux joueurs de se prendre en main, de créer cette force collective qui nous permettra de prendre moins buts.

Publicité
Publicité


Vous abordez donc ce match contre Marcq-en-Baroeul avec le désir de voir être équipe resserrer les boulons d’un point de vue défensif ? 

Le premier objectif reste la victoire ! Il faut continuer à marquer des buts mais il est impératif d’en encaisser beaucoup moins, déjà un de moins que l’adversaire serait une bonne étape, ça voudrait déjà dire qu’on gagne le match. Après si on gagne 1-0, je suis preneur, il n’y a pas de souci. Maintenant, j’ai du mal à me l’imaginer au regard de nos dernières sorties. Dans l’état actuel, j’en suis plus à me dire qu’il faut marquer beaucoup de buts pour avoir une chance de gagner un match.

Publicité


D’autant que la situation devient urgente au classement, où vous occupez une inattendue onzième place à bientôt mi-parcours…

J’aimerais avoir un peu plus d’air, plus de tranquillité. Maintenant, au regard de notre investissement, on est à la place qu’on mérite ! On a beau avoir de bons joueurs cela ne nous donne pas la force collective suffisante pour faire mieux. On n’a pas l’impression que le secteur défensif joue avec le secteur offensif et vice-versa. Je le dis sans problème, je n’ai pas encore trouvé la bonne formule, même si on reste sur six matches sans défaite. Aujourd’hui, il faut transformer nos matches nuls en victoires pour vraiment avancer. Cela demande une concentration qui est défaillante à l’heure actuelle. Je sais qu’on a les capacités pour faire mieux mais il faut vraiment arrêter de jouer avec le feu ! On va jouer le premier, je ne pense pas que j’aurais besoin de faire grand-chose pour les motiver. Maintenant, ce ne sont pas ces matches-là qui me font peur. Je crains plus les matches à notre portée contre les équipes qui vont se battre pour le maintien.

Publicité

Justement, Marcq est encore invaincu après douze journées de championnat. Cela vous surprend-il ? 

Oui et non. Ils sont dans leur continuité, ils font ce qu’ils savent faire et ils le font bien. On a un projet de jeu assez similaire, en se basant sur de la maîtrise. Ils ont réussi à surfer sur une bonne dynamique pour être leader à mi-championnat. Maintenant, quand je me remémore le match aller, je me demande encore comment on a fait pour le perdre. Ce n’est pas irrationnel que Marcq soit leader mais je pense qu’ils sont eux-mêmes surpris d’en être là. J’ai le sentiment qu’ils étaient intrinsèquement plus forts l’an dernier mais c’est cette saison qui tire les bénéfices de leur travail de longue haleine. En ce qui nous concerne, notre ligne de conduite est de prendre quatre points tous les deux matches. Après le nul contre Amiens, il faut donc impérativement gagner contre Marcq ce week-end.



Publicité


Tous propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

National 3 : Un nul qui n’arrange ni l’AC Amiens, ni l’Amiens SC (b)

National 3 : L’AC Amiens est loin du compte

Publicité
Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments