A demi-satisfait par le premier match de préparation de son équipe, Azouz Hamdane, l’entraîneur de l’AC Amiens, l’est davantage sur l’état d’esprit affiché par son groupe depuis la reprise. Entretien. 

Publicité


Que retenez-vous de ce premier match de préparation ?

On a aligné deux équipes panachées et on a profité d’un adversaire qui a proposé peu de choses en première mi-temps pour être à notre avantage. Il y a eu beaucoup de fraîcheur et d’intention de jeu. J’avais dicté deux objectifs à mes joueurs, à savoir le partage du temps de jeu et de valoriser la prise d’initiative. Même si tout ne pouvait pas être parfait, je souhaitais voir mes joueurs tenter des choses et jouer. En seconde période, on s’est complètement fait manger dans tous les aspects du jeu. On a été moins bon mais il y avait également une équipe bien plus consistante en face. Néanmoins, on s’est un peu caché et on n’a jamais réussi à mettre en place notre jeu. Même si on ne peut pas retirer beaucoup d’enseignements d’un premier match amical, le bilan est un peu mitigé.

Publicité


Au-delà de ce match, comment jugez-vous les premiers jours de cette nouvelle saison avec un groupe fortement remanié ?

Le groupe vit super-bien et ce sentiment est partagé par l’ensemble de mon staff. On a construit ce groupe avec l’idée qu’il soit plus identifié localement afin que les joueurs soient pleinement mobilisés sur le projet du club. Au final, 80% de nos recrues sont issus d’Amiens. Ce sont donc des joueurs qui se connaissent pour être passés à un moment donné par l’Amiens SC ou parce qu’ils ont été formés là-bas. A côté de cela, on a des cadres comme Despois, Martinez et Matondo qui vont accompagner l’intégration des nouveaux au sein du groupe. Le groupe est réceptif et c’est vraiment intéressant de le voir évoluer. Maintenant, c’est souvent le cas dans cette période où les joueurs ne sont pas encore confrontés au choix de sélection. J’attends surtout leurs premières réactions à l’issue des premières convocations pour avoir un avis définitif sur ce groupe.

Publicité


Un groupe auquel s’est greffé un nouveau gardien…

Judicael (Boizart) est un Amiénois. Il a joué à l’ASPTT avant d’aller faire sa formation à Reims. J’ai passé mes diplômes avec l’actuel responsable de la post-formation à Reims, j’ai donc pris des renseignements avant de le faire signer. Il me l’a décrit comme un profil idoine par rapport à notre politique de recrutement. Je pense qu’il a largement le niveau pour évoluer en National 2 ou en National 3. Maintenant, il est venu en sachant que Demba Gningue était le numéro 1 et je leur rappellerai dans deux semaines. La hiérarchie est claire mais cela peut aussi évoluer en fonction des performances de chacun. C’est une excellente doublure.

Publicité


Tous propos recueillis par Romain PECHON

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments