Azouz Hamdane (AC Amiens) : « Ils ont pris ce match à la légère »

Azouz Hamdane AC Amiens

Déçu par la prestation de ses joueurs contre le Portel (2-2), samedi soir, l’entraîneur de l’AC Amiens tire déjà la sonnette d’alarme et attend une réaction de ses joueurs contre Marcq, le week-end prochain.

Ce n’est que la première journée mais on a l’impression que c’est déjà une piqûre de rappel…

Oui parce que l’adversaire n’était pas au-dessus de nous mais les joueurs ont pris ce match à la légère et il n’y a pas d’autre analyse que celle-là. Lorsque l’on a su prendre les choses en main, il n’y avait plus d’équipe en face. On a même mis ce troisième but qui nous a été refusé assez logiquement je pense, pour un hors-jeu. En trois minutes, on a marqué trois buts dont deux validés, donc si on avait joué de la sorte pendant les 75 minutes restantes ça aurait pu bien finir pour nous. Malheureusement, on n’a pas joué et il n’y a rien d’illogique à tout ça.

Il y a donc de la déception de démarrer cette saison par cette demi fausse note…

Bien sûr, il y a énormément de déception mais je n’arrive pas à m’expliquer ce match qu’on aurait dû gagner. Sur le contenu et l’état d’esprit non, mais je pense qu’on avait plus de qualités et les armes pour le faire. On s’est mis en grande difficulté, je suis déçu mais pas surpris parce que comme je l’ai dit à mes joueurs, le championnat sera ce que l’on voudra qu’il soit. C’est à nous de décider ce que l’on veut et ce match-là on a décidé de ne pas le gagner donc on ne l’a pas gagné.

Il manquait certains joueurs, dont votre capitaine, Kévin Martinez…

Ça ne peut pas être une excuse car Sidy (Villier) et Bamba (Diarrassouba) ont fait un très gros match et Judicaël (Boizart), dans les buts, a fait ce qu’il fallait. Je suis déçu par l’animation offensive, des latéraux au milieu de terrain jusqu’à l’attaque. Mais mon gardien et mes deux défenseurs centraux nous sauvent le match. Ils ont fait le boulot pour qu’on prenne au moins un point.

Vos joueurs vous doivent une réaction le week-end prochain…

C’est le monde amateur qui veut ça, un week-end on est au niveau l’autre on est à côté. Quand on regarde le match de Blanc-Mesnil on aurait pu en mettre cinq mais aujourd’hui on ne met pas le troisième et on se fait punir derrière. Par contre, si cela se reproduit trop souvent cette saison, on aura encore de gros regrets.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

À lire aussi : 

National 3 : L’AC Amiens déjà sur courant alternatif

National 3 : Première réussie pour l’Amiens SC (b)

Laisser un commentaire