Satisfait du comportement d’ensemble de son équipe, victorieuse à l’occasion de son premier match de championnat (1-0), Azouz Hamdane a finalement pu compter sur Mickaël Despois et a apprécié les premiers pas des anciens joueurs de l’Amiens SC. 

Publicité


Azouz Hamdane, cette première victoire lance idéalement votre saison…

Effectivement mais ça ne reste qu’un premier match, ça ne peut pas être autre chose que ça. C’est une bonne base de travail, ça va nous permettre de bien travailler cette semaine face à un adversaire qui nous convenait plutôt bien puisque c’était une équipe joueuse, bien structurée avec de bons joueurs. Maintenant, on va jouer Tourcoing qui va être une équipe complètement différente. Est-ce qu’on saura imposer notre jeu ? On va rencontrer des équipes avec des profils complètement différents donc c’est à nous derrière d’imposer notre philosophie et de continuer à être aussi inspiré notamment devant voire plus.

Publicité


Vous pourrez compter sur Mickaël Despois, finalement qualifié…

A la base, il devait être reclassé amateur et ne pas pouvoir jouer avant le 1er octobre. Finalement, Okan Bodur a demandé à partir et on a récupéré un contrat fédéral sur lequel on a positionné Micka. Il a fait un bon premier match mais j’attends encore plus de lui. Ces joueurs-là ont tellement de talent. Contre l’ASC, il a deux occasions nettes en face-à-face qu’il ne convertit pas. Généralement, il en met une sur deux voire une sur une. Après, c’est normal, il est resté six mois sans jouer, il a fallu refaire une préparation avec lui. Il fallait aussi être très attentif parce qu’on avait peur de la blessure. Aujourd’hui, il est loin d’être à son meilleur niveau. Malgré tout sur le plan technique, il nous apporte cette qualité qu’on n’avait pas la saison dernière. Il n’y a pas de secret, quand on a les joueurs aux postes-clés, on est un peu plus dangereux, on a une animation offensive cette année. Ca combine, ça me ressemble un peu plus, c’est des joueurs qui combinent un peu plus, qui ont vraiment cette volonté de jouer les uns pour les autres.

Publicité


La donne est-elle assez similaire pour Pierre Slidja, entré en jeu ?

Pour Pierre, ça suit son cours. Il est resté sans jouer durant deux ans, on prend donc aussi notre temps avec lui. On ne doit pas brûler les étapes, il va être notre joker offensif dans un premier temps. On discute beaucoup avec lui, tout le monde essaye de le mettre dans les meilleures conditions. Il a trouvé le contexte pour redevenir celui qu’il était et quand on voit ce qu’il fait à l’entraînement, ce qu’il a fait face à Noisy-le-Sec, c’est un joueur différent dans les choix dans ce qu’il propose. C’est prometteur et s’il continue comme ça, il peut énormément nous aider et je pense que l’équipe saura le lui rendre.

Publicité


On avait beaucoup évoqué le cas des anciens joueurs de l’Amiens SC avant ce derby. Comment se sont-ils comportés ?

Ils arrivent maintenant dans un club avec un contexte complètement différent, qui s’appuie sur une philosophie de jeu, sur la progression individuelle et collective de ses joueurs mais qui vit surtout de ses résultats. Après sur leurs performances individuelles, je suis complètement satisfait même si parfois on a l’impression qu’il y avait un peu d’appréhension chez eux. C’est tout à fait normal quand on joue contre son ancienne équipe, ils ont passé beaucoup de temps là-bas, il y avait énormément de monde, c’est un contexte particulier. Le but que l’on marque découle d’une superbe anticipation de Charly Rosso, qui a fait un bon match au milieu. Derrière, Sacha (Lemarié) a plutôt bien défendu et a respecté mes consignes. Quant à Miri (Siradjidini), il a encore besoin de se concentrer un peu plus, c’est un joueur qui a énormément d’énergie à dépenser. Il a un excellent état d’esprit mais il faut encore canaliser un peu tout ça et le rendre plus mature.

Les signaux sont donc au vert pour les matches à venir où un vrai combat vous attend…

Il faudra être solide, répondre à l’impact que va mettre nos adversaires. Pour être efficace et confirmer ce succès, il faut arriver à jouer sans surjouer. Ce sont les ingrédients que l’on devra mettre en oeuvre cette saison pour bien figurer dans ce championnat. Le tout sans oublier qui on est et ce qu’on souhaite faire. C’est très important à mes yeux et samedi on a été un plus dans l’idée que je souhaite voir que durant les matches de préparation. C’est donc un premier match satisfaisant.

Propos recueillis par Romain PECHON (avec Morgan GRESSIER)

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire