Amiens SC entraînement Dibassy

Alors qu’Amiens a marqué un grand coup en s’offrant le scalp de Marseille, vendredi dernier, Bakaye Dibassy est bien conscient que cette victoire n’est qu’une simple étape dans la quête de maintien de l’Amiens SC.

Quelle est la patte Elsner ?

Il nous demande de jouer sur nos qualités, de ne pas avoir peur, mais l’an dernier, le coach nous le disait aussi. Il a sa philosophie, il essaye de nous la transmettre. Ça va prendre un peu de temps parce que c’est la Ligue 1 et il y a des adversaires en face. On ne peut pas arriver et développer un football. On n’est pas Barcelone, il y a la réalité. Petit à petit, ça prend et on met en place ce qu’il demande en tenant compte de la réalité de la Ligue 1.

La solidité et l’efficacité sont les mots d’ordre de l’équipe ?

Il faut être solide défensivement et efficace dans les deux zones de vérité. C’est valable pour toutes les équipes. On doit rester concentré parce qu’on n’est pas une grosse écurie et on n’a pas beaucoup de droit à l’erreur.

Amiens semble mieux armé que les années précédentes et l’opération maintien pourrait être plus « facile » ?

Je ne sais pas, il ne faut pas parler trop vite et on n’est qu’en octobre. Il reste beaucoup de matches. On va continuer à travailler, s’appuyer sur ce qui a marché pour espérer arriver aux objectifs le plus tôt possible.

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi :

Bakaye Dibassy : « On savait qu’on pouvait faire la différence ! »

Amiens SC : Un week-end difficile pour les anciens

Laisser un commentaire