Pour la cinquième fois de suite, l’Amiens Portugais a concédé un match nul sur le score de 1-1, dimanche face à Ailly-sur-Somme, la lanterne rouge de son groupe de Régional 2. Un résultat une nouvelle fois frustrant pour Benoît Sturbois, satisfait malgré tout par la prestation produite. Entretien.

Benoit Sturbois, vous signez un nouveau 1-1…

Il y en a ras-le-bol ! Cette fois c’est encore pire que d’habitude parce que si on met le premier, je suis persuadé que l’on gagne. On a fait le siège du but d’Ailly. En première mi-temps, on a tapé le poteau, on a un but refusé, on manque une occasion à deux mètres du but. Si c’était un combat de boxe, on sortait vainqueurs aux points. Sauf qu’Ailly a fait le dos rond et a su attendre. Ils ont eu une frappe en première période, un penalty concrétisé en deuxième et c’est tout. On a eu je ne sais combien d’occasions… Dans le jeu, et dans le contenu, on était largement meilleurs mais force est de constater qu’il y a 1-1 au final donc c’est une très grosse frustration pour tout le monde. Les joueurs ont fait le match quasi parfait, il n’a manqué que la finition. S’il y a 5-1 à la fin, il n’y a rien à dire. Ce n’est pas dans mes habitudes de dire qu’on doit gagner largement, mais pour le coup, on a vraiment fait un très bon match. Mes joueurs se sont très bien adaptés, ont respecté les consignes, ont su faire ce qu’il fallait mentalement, qui plus est en perdant 1-0 à vingt minutes de la fin. Ce qui est dommage, c’est de ne pas l’avoir fait avant. On aurait mérité de gagner, mais on dit souvent qu’on n’a que ce que l’on mérite et on n’a qu’un point. Heureusement, les autres résultats sont en notre faveur avec les défaites de Lambersart, Gamaches, Arras (b) et de l’AC Amiens (b). On n’est pas décrochés par rapport au milieu de tableau. Ce n’est pas un si mauvais résultat, mais au vu du contenu produit, j’aurais aimé qu’on prenne les trois points.

Malgré le positif, être encore au ralenti ne doit pas être évident…

On m’appelle « le roi des nuls » ! Je ne cache pas qu’il y a de la frustration. J’entends des gens extérieurs au club dire qu’il faudrait arrêter de s’attarder sur le contenu pour se concentrer sur les points, mais quand on voit le contenu proposé aujourd’hui, Nordine (Laroussi) et moi avons pris énormément de plaisir, les joueurs aussi. Il ne manque que la finition. On est persuadés que ça va finir par payer. Si on retournait dans le football proposé avant, je ne suis pas persuadé que l’on s’en sorte. En faisant du contenu, en tirant du positif, les joueurs ne sont pas découragés. Ils sont frustrés mais pas découragés. Avec Nordine, on ne sera jamais découragés. Tout le monde tire dans le bon sens au club, du président jusqu’au staff. Les dirigeants sont contents de ce que l’on peut proposer. Les joueurs sentent qu’il y a du mieux. Il y a cette dynamique positive qui fait que derrière on a encore envie de bien faire. Si maintenant on pouvait allier au moins une fois contenu et victoire pour que l’on reprenne le dessus et que l’on soit vraiment satisfaits du contenu et du résultat, ça ferait du bien. On s’attend à un gros gros match contre l’AC Amiens (b) la semaine prochaine, où l’on n’aura pas Delaporte et peut-être pas Ringot donc il va falloir faire sans deux joueurs majeurs et ça va être compliqué.

Vous avez repris un point à tout le monde, mais il ne faudra pas griller un autre joker la semaine prochaine contre un autre concurrent direct…

On a joué Lambersart à l’extérieur, Ailly à l’extérieur sur un terrain catastrophique, on va jouer l’AC Amiens à l’extérieur. Je ne veux pas essayer de bonifier le tableau, mais ce sont des matches à l’extérieur que l’on ne perd pas, même si Ailly aurait pu être le bon adversaire pour se relancer. Il ne faut pas les enterrer trop rapidement non plus. L’AC Amiens (b) aussi, mais ce sera malgré tout à l’extérieur. Ce sera à nous de bonifier ces points à la maison ensuite. On ne peut pas trop dire que l’on va bonifier tout de suite parce qu’on joue pour la troisième fois de suite à l’extérieur. Même si ce sont des équipes avec qui on va lutter et contre qui il faudrait prendre des points, paradoxalement, ne pas perdre à l’extérieur n’est pas un mauvais résultat, surtout quand on voit les scores des autres équipes. Si on aspire à faire des bons résultats contre les équipes du haut de tableau, il va falloir commencer à battre celles du bas, surtout qu’à la fin, c’est contre eux que l’on fera les calculs.

Propos recueillis par Romain PECHON avec Adrien ROCHER

AILLY-SUR-SOMME – AMIENS PORTUGAIS : 1-1 (0-0)

9ème journée de Régional 2

Stade Nicolas Coupé, Ailly-sur-Somme

Arbitre : M. Ferreira

BUTS : Lavilette (70e, SP) pour Ailly ; Bourma (80e, SP) pour Amiens.

AMIENS PORTUGAIS : Crépin – Yaou, Thuiller, Da Rocha, Suiveng – Zemmour, Facquier – Gomes Monteiro, Garnier – Dervillé, Ringot.

Entrés en jeu : Bourma, Chaari / Non entré : Mutondo.

Entraîneur : Benoit Sturbois.

Laisser un commentaire