S’il éprouvait des regrets après le nouveau match nul de son équipe, le cinquième en huit matches, Benoît Sturbois a noté des progrès et retenu des motifs d’espoir de son affrontement contre Saint-André-les-Lille. Entretien.

Benoît Sturbois, c’est un nouveau match nul, le quatrième de suite sur le même score…

C’est frustrant, rageant ! On mène 1-0 grâce à un but de Ringot, on fait un match plutôt pas mal, on a à deux reprises la balle du 2-0 mais on ne marque pas. Derrière ça, on se fait punir par notre adversaire qui parvient à égaliser. Maintenant, je n’oublie pas qu’on affrontait une équipe qui pouvait monter à la deuxième place en cas de victoire. Dans les intentions, c’est de mieux en mieux, on est dans la continuité du travail effectué durant la préparation. Maintenant, on ne peut pas gagner avec un contenu moyen-plus, il faut aussi que le petit facteur chance tourne en notre faveur pour récompenser les efforts fournis par les garçons.

Il y a donc du positif à retenir de ce nouveau partage des points…

On est vraiment sur la bonne voie, sur une phase ascendante, même si on fait du surplace au classement. La réserve de l’AC Amiens nous a repris deux points en allant gagner à Ailly-sur-Somme, il va donc falloir gagner pour avancer sur le plan comptable. Les joueurs sont frustrés de ne toujours pas gagner, encore plus avec les occasions qu’ils se sont procurées. Moralement, ils ont besoin de ce succès pour faire sauter un verrou psychologique. En tout cas, ils sont dans le vrai, il faut insister, continuer à travailler de la sorte, parce qu’il ne manque pas grand-chose. Je tiens aussi à souligner le bon état d’esprit de ce groupe, à l’image de Belharfi qui n’est pas entré en jeu mais qui a eu une attitude exemplaire.

L’autre point positif est le but de Ringot dès son premier match…

On avait déjà Kévin (Dervillé) qui est un bon point de fixation. Je trouve qu’ils se complètent bien avec Souhyl (Ringot) qui a cette capacité à attaquer la profondeur. Sur son but, il va au duel avec le gardien sur un long ballon aérien, il le gagne et il a le geste juste pour marquer. C’est vraiment un joueur qui va nous permettre d’ajouter de la profondeur à notre jeu, avec sa palette de joueur généreux et hargneux. Il n’a pas joué depuis sept mois en raison d’une blessure contre les Portugais la saison dernière. Il n’est pas encore à 100% mais c’est vraiment une bonne pioche et une vraie plus-value pour ce groupe et cette équipe.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

SAINT-ANDRE – AMIENS PORTUGAIS : 1-1

7ème journée de Régional 2

Stade André Caby, Saint-André-lez-Lille

Arbitre : M. Vezilier

But : Ringot

Avertissement : Zemmour

AMIENS PORTUGAIS : Crépin – Garnier, Thullier, Delaporte (c.), Suiveng – Gomes Monteiro I., Ribeiro, Zemmour, Burma – Dervillé, Ringot

Entrés en jeu : Yaou, Chaari / Non entré : Beharfi

Entraîneur : Benoît Sturbois

Laisser un commentaire