Benoît Sturbois : « De bon augure pour la suite »


Pour son dernier match de la saison en championnat, l’AC Amiens (b) accueillait le FC Chambly (b) dans une rencontre sans réel enjeu. Pris à froid dès l’entame de la rencontre, les joueurs de Benoît Sturbois ont réagi pour obtenir un match nul logique (2-2). Analyse complète de la part de l’entraîneur amiénois.

La suite après cette publicité

Conditions de jeu particulières

Sous une forte chaleur au stade Jean Bouin, l’équipe réserve de l’AC Amiens jouait son dernier match avant la rencontre contre Choisy-au-Bac, en finale de Coupe de la Ligue des Hauts-de-France. « L’idée était de travailler sans blessure, sans carton, sur la préparation du match de la semaine prochaine, se projette Benoît Sturbois. On a joué le jeu, on a essayé d’aller chercher cette victoire et l’idée était de gagner le match pour être bien dans les têtes à l’approche du match contre Choisy. » Mais les visiteurs en décidaient autrement en ouvrant le score dès la deuxième minute de jeu. « On a mal démarré le match, mais cela nous a permis de nous mettre dedans. On a pris un but à froid donc tout de suite, on s’est mis dedans », analyse l’entraîneur de l’AC Amiens (b).

La suite après cette publicité

Régional 2 : L’AC Amiens (b) finit sur un nul

Et après cette mésaventure, les coéquipiers de Nadir Ettaibi réagissaient en reprenant le jeu à leur compte mais se faisaient piéger par des camblysiens décontractés. « On a eu le monopole du ballon, on a été plutôt bons sur le jeu combiné et c’est là-dessus qu’on va travailler cette semaine. Maintenant, il est clair qu’on aurait préféré gagner le match. » Ainsi, Benoît Sturbois retenait de ce match la faculté de réaction de ses joueurs en sachant que les conditions de jeu n’étaient pas idoines pour tous. « On est mené deux fois et on revient au score par deux fois, donc c’est plutôt intéressant dans l’état d’esprit. Il ne faut pas oublier que l’on était à peu près 9 sur 13 à faire le ramadan et on l’a senti. Dans les efforts, c’était un peu plus compliqué. »

La suite après cette publicité

Un effectif largement remanié

Toutefois, les joueurs présents et sélectionnés ont montré un beau visage d’eux-mêmes, à commencer par ceux qui n’avaient pas l’habitude de jouer au sein de l’équipe réserve de l’AC Amiens. En cause, les blessures de Camille Poidevin, Salomon Piim, ou l’absence de Khadim Thioune obligeant, notamment, Benoît Sturbois à jouer à la pointe de l’attaque de son équipe en tant que titulaire. « Je tiens à tirer un grand coup de chapeau à Wade et Bedrouni qui ont fait une très bonne rentrée tous les deux. Ils se sont mis au niveau et ont apporté du tonus sur la fraîcheur. La preuve, Wade marque un but. Ce n’est pas là-dessus qu’on va juger sa performance puisque c’est un défenseur central mais c’est un plus. »

La suite après cette publicité

Coupe de la Ligue : Le programme des finales

Sur le sujet de la rotation de l’effectif, il complète : « Je voudrais les féliciter et c’est de bon augure pour la suite. Cela montre aux autres qui ne jouent pas régulièrement qu’ils ont le niveau pour jouer dans ce groupe. Maintenant c’est à eux de taper à la porte pour venir jouer et répondre présents, surtout comme ils l’ont fait. » Car l’effectif de l’AC Amiens pourrait voir certaines de ses composantes partir lors de l’intersaison. Ainsi, certains joueurs auront leur carte à faire valoir afin d’intégrer, à long terme, l’équipe réserve ou au mieux, l’équipe première.

Pour cette dernière semaine de préparation avant l’ultime rendez-vous de la saison, Benoît Sturbois pourra s’appuyer sur Arnaud Binet et Jodinel Nzeza, n’ayant pas joué lors de la dernière journée de l’AC Amiens face à l’Amiens SC (b), eux qui seront présents pour la finale de Coupe. Le retour du défenseur central et habituel capitaine Khadim Thioune n’est, en revanche, pas encore certain.

Laisser un commentaire